La vie heureuse

La vie heureuse

Traduction DOMINIQUE FERAULT  - Langue d'origine : LATIN

À propos

S'il est une question qui parcourt comme un fil rouge toute l'oeuvre d'Augustin, c'est celle du bonheur, ou plutôt du désir de bonheur. De ses premiers essais philosophiques, lorsqu'il n'est encore qu'un jeune et brillant professeur de rhétorique à Milan, à ses sermons d'évêque, et à ses Confessions", il ne cesse de revenir sur ce qui lui paraît comme le paradoxe central de la vie des hommes : le bonheur réside dans l'accomplissement du désir, or la vie toujours menacée de mort court à chaque instant le risque de sa perte. Hannah Arendt, dans son travail de jeunesse sur «Le Concept d'amour chez Augustin», avait bien montré que la recherche de la vie heureuse est au coeur de l'oeuvre d'Augustin et fonde jusqu'à sa conception du divin, car "pour pouvoir attendre de l'avenir la vie heureuse du désir, il faut déjà avoir fait l'expérience de cette vie avant même tout ce sur quoi peut porter le désir", il faut avoir la mémoire de l'origine du bonheur.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782743650827

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    10.9 cm

Saint Augustin

Saint Augustin (354-430). Après une jeunesse mouvementée, il se convertit selon un processus qu'il a raconté dans ses Confessions. Il est baptisé en 387 et devient moine. Quelques années plus tard, il est ordonné prêtre, puis évêque (à partir de 395) et il consacrera sa vie à son diocèse d'Hippone (Afrique du Nord, ville d'Annaba dans l'actuelle Algérie). Prêchant et écrivant quotidiennement, il a laissé une oeuvre considérable et est devenu l'un des plus importants Pères de l'Église.

empty