• Au nord de l'Italie, 13e et dernière enfant de la famille, Marie-Dominique Mazzarello montre rapidement un tempérament fort et décidé. La vie chrétienne lui apportera une vraie maturation humaine. Avec d'autres jeunes filles, unies par la consécration à Dieu et la communion fraternelle entre elles, elle souhaite promouvoir la foi auprès des jeunes filles et des mamans et de se rendre disponible pour tout acte de charité, notamment l'assistance aux malades. Après des épreuves de santé, elle décide d'apprendre la couture et de créer un petit atelier pour les filles du pays. Puis en 1863, elles reçoivent la demande d'accueillir des orphelines.
    L'année 1864 est décisive : Jean Bosco vient au village et reconnait dans la petite communauté naissante un germe prometteur. Il les suivra dorénavant. Analphabète, elle suivra avec patience, douceur et fermeté de nouvelles vocations plus instruites envoyées par don Bosco. L'Institut grandit, avec ses premières fondations hors d'Italie, en 1877 en Uruguay, en Argentine et en France... Elle est emportée par une pleurésie le 14 mai 1881. Elle sera canonisée en 1951.

empty