• Avec Hadewijch d'Anvers et Catherine de Sienne, Hildegarde de Bingen est une des trois grandes mystiques qui ont marqué la spiritualité du Moyen Âge. Elle est restée d'une étonnante modernité, notamment par sa vision « écologique » avant la lettre - ses recettes de médecine par les plantes sont redevenues à la mode.
    Sa vision, cette femme aux multiples talents l'a exprimée à travers des créations picturales qui illustrent ses livres. Une dizaine de ces peintures accompagnent l'original du Livre des oeuvres divines, son grand classique. Ces images remarquables nous montrent un Homme christique en totale harmonie avec le Cosmos. Marie-Anne Vannier, spécialiste des mystiques rhénans, en décrypte la symbolique des formes et des couleurs, et montre comment ces oeuvres s'enracinent très précisément dans une mystique de l'harmonie

    En stock

    Ajouter au panier
  • Les Pères du désert continuent de nous emplir de leur sagesse, eux qui vécurent aux IIIe et IVe siècles, en communauté ou bien en ermites dans le désert d'Égypte.
    Moines, évêques, parfois même laïcs, voire femmes, ils sont ces « athlètes de Dieu » qui édifient par leur bon sens, simplicité et sainteté.
    On y trouve par exemple Athanase d'Alexandrie, Cyrille d'Alexandrie, Grégoire de Nazianze, Antoine du désert et bien d'autres, dont les apophtegmes ou sentences nous sont parvenues.
    L'Abba Évagre dit : "Quand une pensée ennemie monte dans ton coeur, ne cherche pas à prier d'une manière ou de l'autre, mais aiguise l'épée des larmes".
    Quelques-uns des vieillards vont chez Abba Poémen et lui disent : "A ton avis, quand nous voyons un frère dormir à l'office, faut-il le secouer pour qu'il se tienne éveillé durant la prière ? " Il leur dit : "Moi, quand je vois le frère dormir, je lui mets la tête sur mes genoux et je le fais reposer".

  • Hildegarde de Bingen est peut-être l'une des femmes mystiques les plus appréciées aujourd'hui. Elle a excellé dans tous les domaines : la botanique, la médecine, la théologie, la musique, la cuisine... Hildegarde est une mystique d'un type particulier, c'est une visionnaire. Elle a marqué son époque, le XIIe siècle. Ses visions lui ont donné d'agir sur l'Eglise et la société de son temps, pour lesquelles elle a été, en quelque sorte, une prophétesse.
    Hildegarde a été proclamée docteur de l'Eglise le 7 octobre 2012.

  • Le De Trinitate est l'un des ouvrages essentiels de saint Augustin, un de ceux qui lui ont le plus coûté, un de ceux qui ont le plus marqué la pensée médiévale et qui, paradoxalement aujourd'hui, est l'un des moins commentés.
    Il pose pourtant les questions fondamentales de la théologie trinitaire. Le présent livre est une introduction à la lecture du De De Trinitate : une présentation générale détaillée, suivie d'un choix de textes.

  • Parmi toutes les religions et même parmi les monothéismes, le christianisme a un statut unique : c'est la seule religion où Dieu a pris un visage humain. Nous y sommes habitués, mais, pour nos contemporains, pour notre société sécularisée, c'est un point essentiel à redécouvrir, une chance énorme dont on n'a pas toujours conscience et qui ouvre encore un chemin pour l'homme d'aujourd'hui.
    Avec l'Incarnation, un pas de plus est franchi : la filiation divine nous est donnée. Cet ouvrage exprime, en langage contemporain, l'essentiel de l'anthropologie chrétienne, qui est fondée dans la christologie et dans la théologie trinitaire. En s'appuyant sur maître Eckhart, qui va au coeur de l'anthropologie chrétienne, en invitant, à la suite de Maxime le Confesseur, à « devenir par grâce ce que Dieu est par nature » l'auteur montre combien l'anthropologie chrétienne reste une chance pour notre époque.

  • Maître Eckhart est souvent connu par ses Sermons allemands, qui expriment la force et de l'actualité de sa prédication, mais qui sont lacunaires dans la mesure où ils sont constitués de notes prises par ses auditeurs. Ils n'en manifestent pas moins l'orientation de l'oeuvre de ce penseur majeur du xive siècle qui est la prédication, comme en témoigne d'ailleurs sa vie, qu'il est désormais possible de reconstituer, et cet ouvrage s'attache à le faire, de manière originale.
    Les différentes composantes de l'oeuvre eckhartienne sont également reprises et l'actualité de sa pensée est mise en évidence.
    En envisageant les principaux thèmes développés par Eckhart, tant en anthropologie qu'en christologie et en théologie trinitaire, sans oublier l'axe majeur de la pensée d'Eckhart qui est la filiation divine, cet ouvrage prend en compte les deux volets de cette oeuvre.
    Il en présente également les sources qui sont souvent oubliées et la réception qui en a été faite jusqu'aujourd'hui, ce qui renouvelle l'étude de ses écrits.

    Marie-Anne Vannier, Professeur à l'Université de Lorraine, Membre de l'Institut Universitaire de France, a publié de nombreux ouvrages et articles sur S. Augustin, Jean Cassien, maître Eckhart et les mystiques rhénans.

  • Ce livre envisage un aspect encore peu connu de l'oeuvre de maître Eckhart :
    Sa lecture des Pères latins. Un certain nombre de sources de la pensée eckhartienne ont déjà été étudiées, mais le fait qu'il cite, par exemple, Augustin quelque cinq mille fois dans son oeuvre n'a pas été beaucoup retenu. Or, un dialogue s'est effectué entre les deux auteurs par-delà les siècles, dialogue qui a infléchi la pensée du Thuringien.
    Dans le cadre du projet ANR -17- FRAL - 0002 TEAPREA (Teaching and Preaching with Patristic auctoritates. Meister Eckhart in France and Germany, past and present ), nous réalisons une étude systématique des sources patristiques d'Eckhart, ce qui donnera lieu à la publication d'un Index, regroupant ces sources. Nous étudions aussi les références qu'Eckhart fait aux Pères latins et aux Pères grecs, tant sur le plan thématique que sur celui de ses oeuvres, dans deux ouvrages.
    Ce premier volume est consacré à la lecture qu'Eckhart fait des Pères latins, un second suivra pour les Pères grecs. Ces deux volumes, explicitant l'Index, renouvelleront la compréhension de l'oeuvre eckhartienne.
    Ont participé à ce volume :
    Silvia Bara-Bancel , Julie Casteigt , Régis Courtray , Jean Devriendt , Jacques Elfassi , Jana Ilnicka , Christian Jung , Jean-Claude Lagarrigue , Dietmar Mieth , Harald Schwaetzer , Marie-Anne Vannier , Markus Vinzent .

  • Monuments uniques et imposants, réalisés entre le XIVe et le XVIe siècles, les saints sépulcres de la vallée du Rhin sont encore nombreux aujourd'hui dans les églises d'Alsace. Marqués par la mystique rhénane, ils avaient pour but de commémorer le mystère pascal et étaient complétés par des drames liturgiques. Leur redécouverte est importante aujourd'hui. Voici un livre richement illustré à s'offrir et à offrir pour découvrir et faire découvrir ce patrimoine alsacien.

  • La théologie trinitaire a connu un remarquable essor de l'époque patristique au Moyen Age.
    Les grands textes, regroupés dans cet ouvrage, témoignent de sa dimension exégétique, liturgique, spirituelle, ecclésiale.
    Ces textes sont en soi de véritables joyaux ; telle, par exemple, cette réponse de saint Augustin à quelqu'un qui lui demandait de lui montrer la Trinité : " Tu vois la Trinité quand tu vois la charité. " Qu'est, en effet, la Trinité, sinon ce mystère d'amour, cette circulation d'amour qui pose chacun dans son être, comme le manifeste l'icône de la Trinité d'Andréï Roublev ? Cette vie même de Dieu nous dépasse infiniment.
    Comment en parler, sinon en termes de communion trinitaire, comme le font les théophanies, les métaphores, les visions, les analogies trinitaires ? Car c'est bien la Trinité qui est à l'oeuvre dans la création, le salut, les sacrements : le baptême, l'eucharistie...
    Une des meilleures images qui ait été donnée de cette communion trinitaire est celle de la première communauté de Jérusalem, où tous étaient un seul coeur et une seule âme.

  • Hildegarde de Bingen est peut-être l'une des femmes mystiques les plus appréciées aujourd'hui. Elle a ex cellé dans tous les domaines : la botanique, la médecine, la théologie, la musique, la cuisine... Elle est encore plus connue en Allemagne où elle est appelée sainte Hildegarde et sa médecine par les plantes y est largement reprise.
    Hildegarde est une mystique d'un type particulier, c'est une visionnaire. Elle a marqué son époque, le XII° siècle. Ses visions lui ont donné d'agir sur l'Église et la société de son temps, pour lesquelles elle a été, en quelque sorte, une prophétesse. Ses visions, en particulier celles de la création et de la Trinité, sont encore parlantes aujourd'hui et la manière dont elle les transcrit est très pédagogique, car elle les rapporte, les explique et en donne un écho pictural. Hildegarde, souvent appelée « la sybille du Rhin », n'est pas sans lien avec la mystique rhénane, comme le montre le Sermon de Jean Tauler pour la Dédicace, où il commente une vision d'Hildegarde de Bingen pour faire comprendre le sens de l'humilité et de la divinisation.

  • « Il est dans l'âme une puissance qui ne touche ni au temps ni à la chair ; elle flue de l'esprit et demeure dans l'esprit, elle est absolument spirituelle. Dans cette puissance, Dieu verdoie et fleurit absolument dans toute la joie et tout l'honneur qu'il est en lui-même. C'est une telle joie du coeur, une joie si ineffablement grande que personne n'est capable de l'exprimer pleinement. Car le Père éternel engendre sans cesse son Fils éternel dans cette puissance, en sorte que cette puissance coopère à la naissance du Fils du Père et d'elle-même, comme étant le même Fils dans cette même puissance du Père » (Sermon 2).

    Un livre essentiel pour la connaissance des mystiques rhénans : les principaux textes de maître Eckhart, de Jean Tauler et d'Henri Suso sont réunis pour la première fois depuis que le corpus des rhénans est édité, en un seul volume, avec des introductions explicatives, une présentation substantielle de chaque auteur et des orientations bibliographiques. Cet ensemble de textes permet de restituer rigoureusement les traits et les caractéristiques de la mystique rhénane.

    « Pourquoi Dieu s'est-il fait homme - ce qui fut le plus sublime ? -, je dirais : pour que Dieu naisse dans l'âme et que l'âme naisse en Dieu. C'est pour cela que toute l'Écriture est écrite, c'est pour cela que Dieu a créé le monde » (Sermon 38).

  • Eckhart von Hochheim, dit Maître Eckhart, (1260 -1328) est un dominicain et un philosophe mystique allemand. Son enseignement est une invitation au détachement considéré comme la condition nécessaire de l'union à Dieu et à l'enfantement de Dieu dans l'âme.
    Il enseigna à Paris et en Allemagne, puis sera élu premier provincial de la province dominicaine de Saxonia qui regroupe alors 47 couvents de frères.
    Vers 1311, Maître Eckhart est envoyé une seconde fois à Paris pour y enseigner, mais en 1326, un procès d'inquisition est lancé contre lui. C'est la première fois qu'un Maître en théologie, qui plus est la principale figure intellectuelle de son Ordre, est objet d'inquisition. Il lui est notamment reproché ses prédications "vulgaires", trop accessibles au peuple, aux gens "simples". Eckhart meurt en 1328, avant de connaître la sanction finale.

  • Saint Augustin est le plus connu des Pères de l'Église d'occident. Il nous séduit par son art de raconter sa conversion même et si la vigueur de son argumentation contre les hérétiques ou les païens - ceux-là même parfois qu'il a d'abord écoutés assidûment ! - manifeste sa recherche inlassable de la vérité, n'est-ce pas d'abord l'authenticité d'une parole à la première personne - « Tard je t'ai aimée, Beauté si ancienne et si nouvelle, tard je t'ai aimée. C'est que tu étais au-dedans de moi, et moi, j'étais en dehors de moi ! » - qui résonne à nos oreilles de modernes ? Pour déchiffrer sans trêve l'Écriture et la création elle- même, images et concepts sont mis à contribution et le mystère trinitaire scruté tout autant que révéré. Disciple puis maître, Augustin écoute et propose une parole toujours neuve.

    Les 21 textes qui composent ce livre sont des contributions qui chacune éclairent un aspect de cet homme de Dieu hors du commun.

  • Lumière du XIIe siècle, femme de talent, en musique, en botanique, en médecine, Hildegarde de Bingen est connue par les visions qu elle a eues tout au long de sa vie et qui lui ont donné de comprendre intuitivement le sens des événements. Après une présentation de sa vie et de son oeuvre, en particulier de son triptyque visionnaire, Marie-Anne Vannier présente ses principaux textes et une sélection des reproductions de ses visions.

  • Cette Encyclopédie est au coeur d'un ensemble d'ouvrages, constitué notamment par deux Anthologies, l'une des mystiques rhénans, l'autre de Nicolas de Cues, ainsi que d'un volume sur L'Iconographie des mystiques rhénans. Vladimir Lossky, lui qui a présenté magistralement la Théologie mystique de l'Eglise d'Orient et rédigé sa thèse en Sorbonne sur Eckhart, reconnaissait dans l'oeuvre de celui-ci "l'apogée de la théologie mystique de l'Eglise d'Occident". C'est également l'originalité et la profondeur des textes d'Eckhart (souvent appelé le plus grand mystique du Moyen Age), de Jean Tauler, d'Henri Suso et de Nicolas de Cues, qui nous ont fait donner ce titre à cette vaste entreprise franco-allemande, qui rassemble une centaine d'auteurs.

empty