• Le 24 juillet 1702, l'abbé du Chaila, archiprêtre et persécuteur infatigable des protestants cévenols, est assassiné au Pont-de-Montvert. C'est le détonateur de la guerre des camisards. Quelles sont les grandes phases de cette révolte ? Dans quel contexte international se déroule-t-elle ? Pourquoi en Cévennes ? Qui sont les prédicants ? Qu'est-ce que le prophétisme ? Huguenots, camisards, qui sont-ils ? Combien sont-ils ? Quels sont leurs chefs ? Quelles troupes envoie Louis XIV ? Qu'appelle-t-on le Désert ? Y a-t-il des camisardes ? Dans quel climat religieux vivent les camisards ? Que revendiquent-ils ? En 40 réponses, Jean-Paul Chabrol apporte un éclairage original sur cette révolte pour la liberté de conscience qui marqua de son empreinte les Cévennes et, bien au delà, l'Europe.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Incorruptible, courageux, audacieux et irréductible, Pierre Laporte, dit Rolland, est la grande figure héroïque de la guerre des Camisards.
    Seule la trahison aura raison de sa bravoure et de son opiniâtreté. La maison natale de Rolland, le Mas Soubeyran, est devenue en 1911 le musée du Désert, témoignage de la popularité que ce chef camisard avait acquise depuis sa mort tragique, en août 1704. C'est en ce lieu que les protestants ont choisi de se rassembler, chaque premier dimanche de septembre, pour une Assemblée du Désert.
    Rolland s'inscrit ainsi dans une tradition mémorielle ancienne, collective et familiale, qui a conservé, à travers trois siècles, la légende de ce chef camisard. Jean-Paul Chabrol nous entraîne dans le combat épique, bref et violent de cet homme, mais aussi dans l'écho de cette vie : les raisons du triomphe posthume de ce héros aux dépens de l'autre grande figure camisarde, Jean Cavalier, et la construction d'un mythe romantique qui vient éclairer un personnage hors du commun.

  • À la fin du XVIIe siècle, sous la terrible répression de Louis XIV, les protestants français sont contraints d'abjurer leur foi. En Dauphiné, puis en Languedoc, des femmes et des hommes s'élèvent, par leurs discours et par une gestualité étonnante, contre ce viol des consciences. On les appelle des prophètes. Mais qu'est-ce qu'un prophète ? Que signifient ces expressions corporelles, ces tressaillements qui ont souvent prêté à moquerie et longtemps terni la révolte des Camisards, une « guerre de prophètes » ? Sait-on que le mot « fanatique » a été créé à cette époque ? Que ces manifestations d'exaltation ont essaimé jusqu'aux États-Unis ? Phénomène de masse jusqu'au début du XVIIIe siècle, le prophétisme huguenot provoque l'incompréhension et, au sein même de l'Église protestante, un profond malaise.
    En 40 réponses, Jean-Paul Chabrol apporte un éclairage clair et original sur ce phénomène qui a marqué de son empreinte les Cévennes et la guerre des Camisards, mais aussi l'histoire des protestants de France, d'Europe et d'Amérique du Nord.

  • A la veille de l'assassinat de l'abbé du Chaila, le 24 juillet 1702, qui marque le début de la guerre des Camisards, l'affaire du Magistavols nous plonge au coeur d'une Cévenne en pleine effervescence, traumatisée par la répression menée sans relâche depuis vingt ans par Louis XIV.
    Révélatrice des enjeux de pouvoir entre l'abbé du Chaila, l'intendant Basville et quelques protestants intrigants, cette affaire dévoile les origines de la révolte et en révèle les singularités. En ce printemps 1702, le prophétisme embrase les hautes terres du pays cévenol. L'ombre d'Esprit Séguier plane. Pour le pouvoir, il faut de toute urgence "éteindre ce feu qui se rallume plus fort que jamais".

  • Les 330 cartes et quelques 100 notices de l'Atlas des Camisards renouvellent et transforment la perception et la compréhension d'une page de l'histoire de France qui a marqué l'Europe entière. Comprendre les enjeux historiques, le contexte international, les stratégies des parties prenantes ou la géographie des batailles ; se représenter les chefs camisards, leurs territoires, niais aussi les dragonnades, les caches, les assemblées, les galériens, les prisonnières de la tour de Constance puis l'action de restauration d'Antoine Court : par l'originalité et la multiplicité de leurs approches, ces cartes marquent une innovation sans équivalent. Si la guerre des Camisards se déroule de 1702 à 1704, elle se situe dans une histoire longue de dissidences religieuses européennes. L'Atlas des Camisards s'inscrit dans un cadre historique de plusieurs siècles, de l'introduction de la Réforme dans le royaume de France, au XVe siècle, aux temps de la persécution, de la guerres puis de la reconstruction d'une Eglise protestante au XVIe siècle, jusqu'à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen garantissant la liberté de religion.
    Agrégé de géographie, historien, professeur de Chaire supérieure, Jacques Mauduy est également cartographe. Il a publié plusieurs livres de référence, de la géographie du western aux Etats-Unis aux reliefs des montagnes cévenoles. Agrégé d'histoire, Jean-Paul Chabrol est spécialiste du Gévaudan et des Cévennes, en particulier des singularités sociales et religieuses de ces territoires. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages consacrés à la guerre des Camisards et au phénomène prophétique.

empty