• « Nul n'est prophète en son pays », « Semer la zizanie », « Porter au pinacle », « Rendre à César », etc. : bien souvent, nous citons les Évangiles sans le savoir, tant ces aphorismes et sentences issus du christianisme ont imprégnés notre culture. Ces paroles, qu'on attribue pour la plupart à Jésus, se sont banalisées, et leur sens religieux est aujourd'hui imperceptible.

    Denis Moreau a choisi une centaine de ces locutions et leur redonne leur saveur première. Restituant le contexte où elles ont été prononcées selon un ordre qui rend compte du récit évangélique, il explique leur sens et leur portée, et retrace, non sans humour, les multiples échos qu'elles ont trouvés au cours des siècles.

    Une façon à la fois distrayante et profonde de redécouvrir les Évangiles sous un jour inattendu, ou de s'y initier.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Les catholiques suscitent parfois un étonnement qui évoque celui des Parisiens du XVIIIe siècle face au Persan de Montesquieu : « Ah ! ah ! monsieur est catholique ? C'est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être catholique ? » Nombre de nos contemporains ne comprennent plus comment ni pourquoi on peut (encore) adhérer à une telle vision du monde.

    Denis Moreau, philosophe catholique, fait ici le choix de s'expliquer sur sa foi, en se plaçant sur le terrain de l'argumentation rationnelle. Cela n'exclut ni la profondeur spirituelle, ni le témoignage, ni l'humour.

    À tous, croyants ou non, ce livre expliquera que lorsque se pose la

    En stock

    Ajouter au panier
  • Les trois courts et passionnants essais réunis ici explorent les différentes questions que soulèvent, dans l'univers du christianisme, les relations controversées de la philosophie et de la religion. Foi et raison sont-elles exclusives l'une de l'autre ? La raison n'aurait-elle rien à apporter à la subjectivité de la foi ? Peut-on se passer de croyances ? Science et foi sont-elles nécessairement en conflit ? Que prouvent les « preuves » de l'existence de Dieu ? Et si Dieu existe, pourquoi le mal accable-t-il le monde ? Défendant la fécondité du dialogue entre raison et foi, Denis Moreau ne se contente pas de rendre compte de l'histoire de ce débat. Il montre en quoi le christianisme constitue une ressource philosophique, et ce que la foi peut gagner en s'adossant à la raison : la philosophie chrétienne n'est donc pas un impensable, ni une sous-philosophie.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Couples fracassés, divorces, séparations : les histoires d'amour finissent mal en général. En quelques décennies, une ritournelle amusée des années 1980 est devenu une loi de la conjugalité ordinaire.

    Denis Moreau, philosophe, marié, amateur éclairé de rock'n'roll et lecteur intime de l'Évangile, se demande comment préserver nos amours des forces de destruction qui les menacent. Tour à tour tragique, corrosif et tendre, il analyse le mariage non comme un devoir ou une institution dépassée, mais dans ce qu'il considère être son sens et sa valeur : une réponse convaincante à la question « comment réussir sa vie ? ».

    On connaissait les romans et les lettres d'amour. Voici un essai d'amour, écrit avec la conviction qu'il peut y avoir de grandes et belles choses dans nos histoires d'amour conjugal, en général.

    En stock

    Ajouter au panier
  • « Mort, où est ta victoire ? » s'exclamait saint Paul dans sa lettre aux Corinthiens. La victoire est autre... Il s'agit d'être sauvés. Mais comment comprendre aujourd'hui cette injonction ? Le salut, une notion périmée ? De quoi aurions-nous à être sauvés, d'ailleurs ? Denis Moreau nous entraîne dans une enquête passionnante autant théologique que philosophique. Ce livre est une relecture contemporaine de la notion de salut s'appuyant sur des textes philosophiques et religieux. On y croise Moïse, saint Paul et Jésus-Christ, Descartes, Pascal, Spinoza, Nietzsche, Sartre, Wittgenstein mais aussi Kurt Cobain, une publicité pour un gel douche et une description pratique de certains péchés capitaux. Le thème du salut est beaucoup plus présent dans notre modernité qu'on ne le pense. Ses usages dans la pensée contemporaine sont parfois bien surprenants, et ce parcours plein de rebondissements. Cet essai propose ainsi une véritable philosophie du salut pour aujourd'hui.

  • Dans l'ombre d'Adam

    Denis Moreau

    À l'ombre d'Adam raconte la vie ratée d'A. Legléseux, un homme « normal » à qui tout était donné pour qu'il vive heureux et qui, par peur de la mort, se retrouve pris dans un enchaînement de passions tristes, gâchant alors son existence sous tous ses aspects : personnel, affectif, sexuel, profes-sionnel. Il fait exploser son couple, mal-traite ses vieux parents, se lance dans une course effrénée aux jouissances, tout en maintenant le dialogue avec un personnage, dont on devine qu'il s'agit du Christ, qui sera la cause de sa rédemption, acquise au terme d'un ultime combat au cours duquel Legléseux fera preuve d'un courage insoup-çonné.
    Parfois picaresque, le récit est de facture stylistiquement classique, mais se singularise par la rencontre de l'univers biblique et celui du rock dans ses versions « dures » (hard, metal, punk, grunge) auxquelles s'intéresse le personnage de Legléseux.

  • Et si la tâche de la philosophie était d'abord de répondre à cette question antique et toujours vivante : « Quel chemin de vie suivrai-je ? » Pour notre auteur, il s'agit là de l'interrogation fondamentale qui explique et soutient toute vocation philosophique. Il est possible de ne pas se poser cette question mais si elle se pose à beaucoup d'entre nous, c'est sans doute parce que nous ne savons, littéralement, pas quoi faire de nous... Si nous n'avançons pas, nous risquons sinon de nous perdre, de rester « au milieu d'une forêt », selon l'expression de Descartes.
    Cette question est devenue spécialement célèbre chez les philosophes, depuis qu'elle a été reprise, en des circonstances quelque peu curieuses, par René Descartes. Et c'est par ce récit que s'ouvre le livre de Denis Moreau qui nous entraîne dans une véritable enquête et exploration au pays des idées de Descartes.
    Ce livre de philosophie s'adresse à tous. Il tente de répondre à nos questions les plus simples sur l'existence : comment ne pas errer ? Quel chemin suivre et comment le suivre jusqu'au bout ? Quelle place accorder au doute, aux hésitations, à nos faiblesses de toutes sortes ?

  • Les voies du salut

    Denis Moreau

    • Bayard
    • 1 Avril 2010

    Le salut est-il, aujourd'hui, une notion périmée ? L'enquête menée ici tend à prouver qu'il est loin d'avoir perdu toute actualité.
    Le mot est bien présent dans le langage quotidien, et dans des usages parfois surprenants. Et le thème lui-même, à y chercher de près, n'est pas absent des grandes philosophies de la modernité. Qu'est-ce que le salut ? De quoi aurions-nous à êtres " sauvés " ? Comment cet éventuel salut s'opère-t-il ? Et que faire de toutes nos vieilles interrogations sur la mort, sur les fautes, sur la foi et sur une victoire, une libération possibles ? Ces questions difficiles et essentielles sont ici prises au sérieux, de façon claire et raisonnée, par une réflexion de nature philosophique (où l'on croise notamment Épicure, Pascal, Spinoza, Nietzsche et Heidegger) et en dialogue avec le christianisme.
    Elles acquièrent alors un relief, une vie remarquable, dans un parcours étonnant d'érudition et d'humanité, plein de rebondissements, une quête philosophique et spirituelle pour l'honnête homme contemporain.

empty