Brepols

  • Dictionnaire des papes

    Collectif

    • Brepols
    • 19 Décembre 1996

    Ce dictionnaire offre au lecteur, spécialiste ou non, une information concise, non seulement sur les papes reconnus officiellement depuis saint Pierre jusqu'à Jean-Paul II, mais aussi sur tous leurs rivaux élus irrégulièrement que l'on appelle les antipapes. Il traite également, en appendice, de l'opinion généralement accréditée mais abandonnée depuis longtemps selon laquelle il y aurait eu, au neuvième, dixième ou onzième siècle, une papesse appelée Jeanne. Chaque pape ou antipape est présenté dans une notice propre, dans laquelle on traite de son milieu familial et de son origine sociale, de sa carrière avant son élection pontificale et son activité comme souverain pontife. Les papes sont classés en ordre chronologique, de manière à pouvoir les situer dans leur contexte historique. Le livre constitue donc une histoire continue de la papauté, institution qui a eu une existence ininterrompue de près de 2000 ans. Il révèle comment d'une manière générale, les pouvoirs temporel et spirituel ont été confondus de façon indissociable en la personne du pape. Chaque entrée fournit une bibliographie sélective. Le livre est complété par la liste alphabétique des papes et par un index général.

  • Le mot vaudois évoque des réalités religieuses très différentes et dont les rapports dans le domaine de l'histoire et de la géographie ne sont pas évidents.
    Vaudois, c'est le nom que portèrent les disciples de Valdès, un marchand lyonnais qui décida, au XIIe siècle, de vivre selon l'Evangile. C'est aussi le nom des " Pauvres de Lyon " qui, réfugiés au Piémont, adhérèrent à la Réforme protestante et y organisèrent leurs Eglises. C'est encore, aujourd'hui en Italie, des chrétiens évangéliques qui, riches de ces deux expériences spirituelles du passé, s'efforcent de vivre une foi chrétienne engagée face aux problèmes de la société.
    Dispersés dans toute l'Europe du moyen âge, enfermés dans leurs vallées alpines jusqu'au XIXe siècle, disséminés dans une nation catholique, toujours minoritaires, victimes souvent de discriminations et de persécutions, ils furent et restent constamment inspirés par le programme de vie que se fixa Valdès : prêcher librement le message évangélique de la grâce et de la liberté.

empty