Actes Sud Junior

  • Le 1er décembre 1955, Rosa Parks, assise dans l'autobus, refuse de se lever pour laisser sa place à un passager blanc. Son arrestation va provoquer un mouvement de révolte de la communauté noire contre la politique ségrégationniste des États-Unis et un boycott de la compagnie de bus. En 1964, les lois ségrégationnistes seront abrogées. Mais le racisme d'«État» ne disparaîtra pas pour autant : en Afrique du Sud, la politique d'apartheid («séparation» en Afrikaans) s'appliquera jusqu'en 1991. C'est grâce au combat de Nelson Mandela qu'elle sera abolie. Aujourd'hui encore, le racisme est malheureusement toujours présent dans de nombreux pays occidentaux comme la France : l'isolement de certaines communautés dans des quartiers «ghettos», leurs difficultés d'accès à l'emploi et à un niveau de vie égal au reste de la population... Des discriminations qui donnent une résonance terriblement actuelle à l'engagement de Rosa Parks.

  • Lorsque Nelson Mandela arrive à Johannesbourg, il n'est qu'un jeune homme en colère, qui cache son visage noir afin de ne pas s'attirer d'ennuis.
    Considéré comme un dangereux meneur, il a été renvoyé de son collège et a décidé de rejoindre la capitale pour prendre part au combat contre les inégalités qui secouent le pays...
    Nelson rencontre de nouveaux destins brisés par l'apartheid, et découvre aussi de nouveaux lieux où la cohabitation entre noirs et blancs semble possible. Lorsqu'un homme meurt assassiné dans ses bras au cours d'une manifestation pacifiste, tout bascule : son engagement dans la lutte sera sans concession. Nelson devient militant contre l'apartheid au sein du Congrès National Africain (ANC) et monte le premier cabinet d'avocats noirs d'Afrique du Sud. Il sera emprisonné loin de sa femme et de ses enfants pour haute trahison durant... 27 années ! Après sa libération, il deviendra le premier président noir d'Afrique du Sud à l'âge de 75 ans... Il meurt en 2013.

    Ajouter au panier
    En stock
empty