• L'identité peut être une fierté... ou un crime.

    Mulhouse, de nos jours. Un jeune cadre dynamique accro aux substances pour tenir le rythme, décide de passer une semaine en cure dans une clinique de repos. Un soir, il fait la rencontre de son voisin de chambrée, M. Engel, fils d'un important vigneron de la région de Colmar. Après lui avoir fait goûter un délicieux Riesling, celui-ci lui raconte l'histoire de sa famille, dans l'Alsace de 1940... La région intégrait alors le IIIeReich après la victoire éclair des Nazis, et après avoir été successivement allemande puis française. Entre les arrestations, les interdictions, l'assimilation aux coutumes nazies et le début de la chasse aux Juifs par la gestapo, les tensions identitaires refaisaient surface dans une région déjà constamment tiraillée entre les deux cultures. L'histoire des Engel était celle, tragique, d'une famille comme les autres dans une région pas tout à fait comme les autres. D'une famille en guerre. Contre l'histoire, contre elle-même.

    Après L'Île des Justes, Stéphane Piatzszek et Espé nous racontent une nouvelle fois l'héroïsme ordinaire des françaises et des français pris dans la tourmente de la guerre sous l'Occupation. Une saga familiale au souffle romanesque et salutaire.

  • 1928. Finnele, 22 ans, débarque à Paris pour occuper un poste de femme de chambre. Les domestiques alsaciennes y sont réputées pour être « propres, actives et honnêtes ». La jeune femme apprécie la vie trépidante et moderne de la capitale. C'est décidé, elle veut désormais s'offrir des habits élégants, se marier avec un « Monsieur », installer son ménage en ville. Mais comme souvent avec les grands projets, rien ne se passe comme prévu...

  • Bugatti, un nom qui passionne presque immuablement depuis plus de 125 ans. Cette famille italienne de Milan aux talents aussi divers que la création de mobiliers, la construction automobile, en passant inévitablement par la sculpture animalière inégalée. Leurs gestes se sont manifestés avec un sens de l'esthétique inné, en Italie, en France, en Allemagne, en Belgique, si on pense au père Carlo, aux fils Ettore et Rembrandt ou encore au petit-fils Jean : de grands européens avant la lettre.

  • Juillet 1914. Joséphine, surnommée Finnele, a huit ans. Elle partage sa vie entre l'école de son petit village d'Alsace et l'église où officie son père. Une vie faite d'insouciance et de petits bonheurs. Mais la menace d'une guerre se confirme, et avec elle la mobilisation des hommes et le morcellement d'une région divisée entre Allemagne et France. Le regard d'une enfant sur cette période trouble...

  • 1920. Finnele a 14 ans. Elle vit en Alsace, une des « provinces perdues » redevenues françaises suite à la victoire de 1918. Un retour qui, après 40 ans passés sous gouvernement allemand, n'a rien d'évident. Pour elle et sa famille, il faut tout reconstruire, à commencer par la maison, détruite par les obus. Ici, la guerre a autant chamboulé les gens que le paysage, mais rien n'empêchera Finnele de rêver et de garder sa joie de vivre.

  • Même si le département en tant que tel ne date que de 1790, l'histoire de ce territoire remonte bien au-delà ; présence au mésolithique, bataille de César et d'Arioviste, désastre de Sempach, ruée sur les métaux au XVIe s., premières années de Neuf-Brisach, ascension du Président Reubell, développement de l'extraction potassique, action d'Albert Schweitzer, combats du « Vieil- Armand » lors de la première guerre mondiale, mouvements de la poche de Colmar lors de la seconde et, enfin, la paix revenue : en 10 histoires de fiction, 10 courtes aventures indépendantes, cet ouvrage présente des moments-clés de l?histoire de Haute-Alsace, devenue ensuite le Haut-Rhin.

  • Alsace ; Bas-Rhin + Haut-Rhin

    Collectif

    • Signe
    • 8 Décembre 2020

    Un coffret réunissant deux bandes dessinées, chacune consacrée à l'histoire d'un département alsacien.

  • A l'euphorie de novembre 1918 succède peu a peu un malaise : l'image que se sont faite l'une de l'autre la France et l'Alsace ne correspond pas tout à fait à la réalité, ce qui engendre des problèmes de toutes sortes. Ceux-ci suscitent l'émergence de divers partis a tendance "autonomiste", souvent plutôt régionalistes. En 1939, la déclaration de guerre s'accompagne d'une évacuation massive vers le Limousin et le Périgord.
    Occupée en 1940, annexée a l'encontre du droit international, l'Alsace subit le poids de la dictature hitlerienne : endoctrinement, répression, incorporation de force... Les violents combats de la libération rendent à la France une région ravagée. Malgré les drames liés à l'épuration, a la situation des malgré-nous, a l'attente des disparus, l'Alsace se reconstruit et connaît un nouvel essor, tout en développant son rôle dans le dialogue européen.

  • Alesacios : c'est ainsi qu'apparaît pour la première fois le nom de l'Alsace, dans une chronique de cette époque qu'on traite de "siècles obscurs" ou de "temps barbares". Successivement conquise par les Alamans et par les Francs, la Région est le théâtre d'intrigues et de luttes sous les souverains mérovingiens, puis carolingiens, qui aiment y séjourner, mais qui y courent parfois des dangers imprévus. Le lecteur découvre de nombreuses péripéties jusqu'à l'humiliation de Louis le Pieux au Champ du Mensonge, près de Colmar.

  • Après les Serments de Strasbourg et les divers partages pour lesquels les héritiers de Charlemagne se disputent les lambeaux de son empire, une période troublée précède l'avènement d'Othon le Grand, qui fonde un nouvel Empire (962), où les souverains Saliens succèdent plus tard aux Ottoniens. En Alsace monte la puissance des Eguisheim, bientôt concurrencée par les Staufen. La Querelle des Investitures a ses répercussions en Alsace ; le Concordat de Worms, achève ainsi le volume.

  • De 1605 à 1697 En 1618 éclate la Guerre de Trente ans, qui n'atteint pas tout de suite l'Alsace et se décompose ici en deux périodes épouvantables, séparées par une accalmie au cours de laquelle le pays croyait pouvoir se reconstruire : la Guerre de Mansfeld (1621-1622) et la Guerre des Suédois (1632-1648). Avec les Traités de Westphalie, ce n'est pas toute l'Alsace qui passe au roi de France, mais seulement les biens et droits patrimoniaux des Habsbourg. C'est en 1697 que le Rhin devient frontière, quoique la région reste encore hors de l'espace douanier français.

  • Même si le département en tant que tel ne date que de 1790, l?histoire de ce territoire remonte bien au-delà ; société protocelte de Nordhouse, VIIIe légion romaine, construction médiévale des châteaux des contreforts vosgiens, école latine de Sélestat, guerre de Trente Ans, Révolution, guerre franco-prussienne, premier conflit mondial et actions clandestines lors du second et, enfin, constitution du quartier européen de Strasbourg? : en 10 histoires de fiction, 10 courtes aventures indépendantes, cet ouvrage présente des moments-clés de l?histoire de Basse-Alsace, devenue ensuite le Bas-Rhin.

  • Du "Chopper" d'Achenheim (600.000 avant notre ère) à la dernière victoire des Romains sur les Alamans (377), voici les temps où l'Alsace ne portait pas encore son nom. Déjà, elle se révèle à la fois comme une terre de contact, favorable aux échanges culturels, et comme une région convoitée, théâtre de conflits.

  • Le volume s'ouvre sur la lutte entre Mulhouse et l'évêque de Strasbourg ; il s'achève sur l'échec de Charles le Téméraire, qui souhaitait annexer le Sundgau à la Bourgogne.
    Entre ces deux termes s'inscrit l'effort d'émancipation des villes alsaciennes, qui mènera à la création de la ligue qu'on appellera plus tard « Décapole ».

  • Port-Saïd, avril 1892. Le paquebot Jodhpur est en route pour Bombay, avec à son bord Irène Adler et Sherlock Holmes, qui retrouve peu à peu la mémoire après les événements de Retrouvailles à Strasbourg. Le mari d'Irène a disparu aux Indes depuis de longs mois, et le célèbre détective lui a promis de l'aider à le retrouver.
    Dans le sillage de Sherlock Holmes, le crime et l'aventure ne sont jamais loin...

    Dans Sherlock Holmes et l'énigme du Jodhpur, Roger Seiter s'attache à donner sa propre vision du « grand hiatus », cette période de trois ans entre sa «mort» aux chutes du Reichenbach (racontée dans Retrouvailles à Strasbourg) et sa réapparition.
    Si chaque album peut être lu séparément, ce nouvel épisode, toujours servi par le dessin magnifiquement cinématographique de Giuseppe Manunta, donne à la série une nouvelle épaisseur.

  • New York, 7 septembre 2001. Un chirurgien opère une patiente distante de 7500 km grène à un robot télécommandé. Jacques Marescaux entre dans l'histoire avec l'opération Lindbergh. Cette première mondiale met au devant de la scène un homme d'exception parti de rien, mais soutenu par les plus grands pour créer l'Institut de Recherche contre le Cancer de l'Appareil Digestif. Sa guète de l'excellence, son optimisme rayonnant lui permettront d'implanter des IRCAD sur les quatre continents.
    Cette bande-dessinée raconte la fabuleuse épopée d'un homme qui a changé le cours de l'histoire de la médecine parce qu'il a un jour cru en ses rêves, aux Hommes, et au pouvoir de la passion.

  • On entre dans la période au moment où Geiler de Kaysersberg, une des figures les plus attachantes de la fin du Moyen Âge rhénan, arrive à Strasbourg. À ce moment, les prémices de l'Humanisme et de la Réformation s'annoncent déjà. Le XVIe siècle apparaît comme une période extraordinaire en Alsace, avec des artistes, des écrivains, des théologiens, des imprimeurs de renommée internationale. Cette époque n'est pas exempte de conflits violents, à commencer par les soulèvements paysans de 1493 et de 1525 et pour finir avec la Guerre des Evêques (1592-1604).

  • 1909. Guillaume II investit son énergie et ses précieux Goldmarks dans les terres prises à la France. Mais derrière l'intérêt qu'il semble afficher pour l'Alsace, se cachent peut-être d'autres projets... Pourquoi s'est-il pris de passion pour cette vaste ruine qu'est le château du Haut-Koenigsbourg, pourquoi s'acharne-t-il à la relever et pourquoi, depuis que le bâtiment a été inauguré, y reçoit-il secrètement son état-major ?

    Depuis sa victoire sur Moriarty, sa longue disparition, son retour à Londres et des centaines d'autres enquêtes, dévoilées ou restées secrètes, Sherlock Holmes s'était éloigné du crime et de ses mystères. Mais cette affaire autour de la forteresse va l'obliger à reprendre du service. Voilà donc le détective le plus célèbre de tous les temps qui débarque au château. Qu'est-ce qui se trame entre l'empereur, l'architecte, le chapelier, le légat du pape et la jolie historienne ? Dans ce territoire devenu un véritable échiquier diplomatique et militaire, qui est un ami, qui est un espion ? Élémentaire ? Pas tant que ça, mon cher Watson...

  • L'Alsace se remet progressivement des horreurs du XVIIe siècle. Une immigration non négligeable amène des Tyroliens, des Wurtembergeois, des Lorrains et autres. Parmi les Suisses qui s'installent, on compte des fermiers anabaptistes. La Guerre de Succession d'Autriche (1744), avec le passage des terribles Pandours, n'enraie pas considérablement l'essor de la province, qui se manifeste sur le plan commercial comme sur le plan artistique. C'est le « siècle des Rohan », qui voit en Alsace une foule de personnages célèbres. Les premiers troubles révolutionnaires atteignent l'Alsace. En 1790, elle est divisée en deux départements qui correspondent à peu près aux anciens landgraviats.

empty