• Dictionnaire Jésus

    Renaud Silly

    Ce Dictionnaire est une oeuvre originale, qui puise dans le dernier état de la recherche internationale, souvent méconnu en France, sur l'énigme posée par Jésus de Nazareth. Il a été conçu dans un esprit scientifique, par une équipe restreinte, sous la direction de frère Renaud Silly, liée à l'École biblique et archéologique française de Jérusalem et qui rassemble une vingtaine d'auteurs français, belges, israéliens et américains. Cet ouvrage monumental répond parfaitement à l'objectif que ses maîtres d'oeuvre se sont fixé : porter sur Jésus non un regard neuf, mais renouvelé, en partant du pays qui fut le sien, en le resituant sur sa terre originelle et au milieu de son peuple. Au plus près de ses sources, autrement dit. Tout en Jésus est juif, rappellent-ils. La judaïté du Christ court ainsi depuis ses origines jusqu'à la réception de son Évangile et à la fondation du christianisme. Elle offre un cadre de lecture novateur à de tous les événements soigneusement répertoriés de sa vie. Le Dictionnaire fait une place très large, outre à la personne du Christ, à son enseignement et aux rites qui se réclament de lui. Ces différentes rubriques insistent sur les méthodes par lesquelles la science appréhende « l'objet » Jésus, sur son enseignement, sur la séquence Passion-Résurrection et enfin sur les divers contextes, géographique, historique et littéraire, de son action. Il est nourri d'abondantes références aux textes anciens, bases essentielles pour atteindre à une connaissance complète sur Jésus.

  • Qui fut vraiment Jésus de Nazareth ? Cette biographie présente les plus récentes découvertes sur cet homme au destin exceptionnel, et bouscule bien des idées reçues.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Jésus de Nazareth, roi des Juifs Nouv.

    Qui était Jésus Christ, qu'a-t-il dit, qu'a-t-il fait ? Telles sont lestrois questions auxquelles tente de répondre ce livre.Citant largement les quatre évangiles canoniques - Matthieu, Marc,Luc et Jean -, mais également le Testament juif et les autres textesdu Nouveau Testament, Roland Hureaux présente, en plus d'unevéritable anthologie des passages essentiels, une image précise dela personnalité de Jésus de Nazareth et de son enseignement.Historien, il a nourri son récit d'une évocation approfondie ducontexte historique du Ier siècle, juif et romain. Et au-delà de cetteconnaissance, il s'appuie sur son expérience personnelle des mécanismes du pouvoir pour éclairer les ressorts cachés de la vie publique de Jésus.Ne faut-il pas prendre au sérieux l'appellation de Fils de David, etdonc de roi des Juifs ? Paul n'aurait-il pas rencontré le Christ ? LesPharisiens n'étaient-ils pas d'autant plus hostiles à Jésus qu'ils en étaient proches ? Comment apprécier le rôle des femmes dans l'entourage de Jésus ? Quelle fut en définitive la mécanique politiqueimplacable qui conduisit à sa mort ?Une approche inédite et originale.Roland Hureaux est agrégé d'histoire, ancien élève de l'École normale supérieure(Saint-Cloud) et de l'ENA, membre des comités de rédaction de Commentaire et deRésurrection. Outre plusieurs essais politiques et de nombreux articles, il a publiéJésus et Marie-Madeleine (chez Perrin), traduit en plusieurs langues, et Gnoseet gnostiques des origines à nos jours (chez Desclée de Brouwer).

  • Dans notre monde soumis à des bouleversements intenses, les prédictions « apocalyptiques » sont à la mode. Pourtant la plus célèbre des apocalypses, celle de Jean, que les prophètes de malheur aiment à solliciter, a-t-elle pour visée de nourrir nos angoisses et nos phobies ? Pour Jean-Yves Leloup, la révélation de ce qui arrive, de ce qui vient, peut être vue dans différentes lumières, et c'est à un regard ni résigné ni effrayé devant les événements que nous invite l'Apocalypse de Jean. Elle situe la réalité actuelle et future du monde dans la lumière de Dieu et dans la lumière de l'Agneau, vision à la fois de justice et de miséricorde. Plutôt que de faire de l'Apocalypse l'annonce d'une destruction nihiliste, il est possible de lire à travers sa symbolique si riche la « révélation » de l'ultime Réalité : tout s'effondre, sauf la Vie. À travers une traduction inédite et un commentaire abondant de ce texte fondamental de la spiritualité universelle, Jean-Yves Leloup, à qui l'on doit déjà une remarquable traduction de l'Evangile de Jean et des Evangiles apocryphes de Thomas, Philippe et Marie, nous fait porter un autre regard sur le monde présent et à venir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « L'enjeu de ce dictionnaire est de fournir au lecteur un compagnon des textes fondateurs du christianisme, un compagnon qui se doit de lui aplanir le chemin au long d'une lecture occasionnelle ou continue. On trouvera les personnages, les événements, les institutions politiques, sociales et religieuses mentionnés dans les évangiles, mais aussi les concepts et les représentations théologiques qu'ils utilisent : comment s'y adresse-t-on à Dieu et comment en parle-t-on ? Comment sont énoncées les appartenances religieuses et communautaires ? ».
    Pour cerner au plus près le personnage de Jésus et sa prédication en interrogeant l'histoire et les évangiles, voici une enquête finement menée par une grande historienne du christianisme des origines.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Premier ouvrage majeur sur les manuscrits de la mer Morte depuis deux décennies, Jésus et les manuscrits de la mer Morte montre comment les manuscrits mystérieux et longtemps oubliés, découverts dans une grotte égyptienne en 1947, révèlent plus complètement les racines juives du christianisme. John Bergsma présente un texte éclairant qui révèle une communauté juive antérieure au christianisme dont l'existence, les croyances et les pratiques ont longtemps été ignorées : les Esséniens. L'auteur, un des rares universitaires américains à avoir eu accès aux manuscrits originaux de la mer Morte, révèle comment cette communauté religieuse juive radicale et préchrétienne a directement influencé les croyances et les pratiques du christianisme primitif. Ce livre révèle de nouvelles informations sur la façon dont les premiers chrétiens ont vécu leur vie, ont pratiqué leur culte et ont finalement influencé l'Empire romain. John Bergsma s'appuie également sur les Écritures hébraïques et la tradition juive pour élaborer un récit sur la façon dont la religion chrétienne est née et nous marque toujours 2000 ans plus tard.

  • Et si, historiquement, on prenait Jésus au sérieux. Que sait-on de lui ? Qui était-il vraiment : un prophète, un réformateur juif, le Messie attendu par Israël ? Pensait-il être le Fils de Dieu ? Pour quelles raisons a-t-il été exécuté et à l'instigation de qui Romains ou autorités juives de Jérusalem ? Avec le même souci du récit documenté et fluide qui a fait le succès de ses biographies précédentes, Jean-Christian Petitfils reconstitue le plus exactement possible la vie et le caractère du « Jésus de l'Histoire », le replaçant dans l'environnement religieux, culturel et politique de la Palestine de son temps. Utilisant les dernières découvertes archéologiques et les acquis de l'exégèse biblique, Jean-Christian Petitfils, en historien rationnel mais non rationaliste , mène une enquête qui allie avantageusement connaissances scientifiques et ouverture sur le mystère de la foi chrétienne.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le Nouveau Testament a durablement influencé la culture occidentale, et l'imprègne encore aujourd'hui. Des Évangiles à l'Apocalypse, ces textes, rédigés entre 50 et 130 et rassemblés au fil du temps pour constituer le canon, sont de nature diverse.
    En suivant la chronologie de leur rédaction, Régis Burnet présente le contenu des différents livres qui composent le Nouveau Testament, les replace dans le contexte historique de l'Église naissante, expose leurs orientations théologiques. Il retrace également les étapes de l'élaboration et de la clôture du canon ainsi que l'histoire des versions et traductions de cette oeuvre centrale. Grâce à une chronologie, un glossaire et un tableau indiquant les passages où sont relatés les épisodes principaux du Nouveau Testament, cet ouvrage est aussi un précieux guide de lecture.

    Ajouter au panier
    En stock
  • - Qu'est-ce que la vérité ? lui dit Pilate.

    - La vérité est du ciel, répondit Jésus. Pilate reprit : « Et sur terre, il n'y a pas de vérité ? » Jésus dit à Pilate : « Tu vois comment les maîtres du pouvoir sur terre jugent ceux qui disent la vérité ! »

    Ajouter au panier
    En stock
  • Qui aime les églises romanes n'a pas manqué de s'interroger sur la signi cation de ces symboles étranges qui entourent le Christ en gloire au tympan de nombreuses cathédrales et abbatiales : un homme ailé ou ange, un aigle, un lion et un taureau ailés. Associés aux quatre Evangélistes, ils s'enracinent dans la vision des "Quatre Vivants" du prophète Ezéchiel, et dans l'Apocalypse de Jean. La symbolique déployée ici a longtemps nourri une vision initiatique du christianisme.
    Dès le XIIIe siècle, l'Eglise d'Occident n'interrogera plus guère ces quatre images. La Kabbale et les courants mystiques de la Renaissance tardive, puis les mouvements occultistes du XIXe siècle et une certaine tradition ésotérique contemporaine consacreront leurs recherches à cette étonnante métamorphose des qualités et activités symboliques du Christ.

    Ajouter au panier
    En stock
  • L'Evangile selon Thomas fut découvert en 1945 aux environs de Nag Hammadi.
    C'est une collection de 114 logia ou "paroles nues" attribuées à Jésus le Vivant.
    Cet Evangile fut diversement reçu parla critique, si bien qu'à peine sorti de terre, il fut de nouveau recouvert par le sable mouvant des gloses et des polémiques...
    Mais la parole respirait sous la cendre...
    II importait d'y retrouver l'étincelle cachée afin d'y réveiller - comme au jour de Pentecôte - le feu de son âme.
    Cette nouvelle traduction, suivie de son commentaire, n'a pas d'autre but. Elle est dédiée à tous ceux pour qui Evangile signifie Amour et Connaissance, invitation à la Liberté.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Outre les évangiles de matthieu, marc, luc, jean, on peut aujourd'hui méditer ceux de philippe, pierre, barthélemy et, plus particulièrement, celui de thomas.
    Mais il en est un, l'évangile de marie, qui demeure pratiquement ignoré du grand public.
    La première rédaction de cet évangile, traduit et commenté ici par jean-yves leloup, théologien orthodoxe et philosophe, se situerait aux alentours de l'an 150. il s'agirait donc, comme les autres évangiles, d'un des textes primitifs du christianisme. il est attribué à myriam de magdala, cette marie-madeleine qui fut le premier témoin de la résurrection.
    Myriam y apparaît sous un jour nouveau. elle n'est pas seulement la pécheresse dont nous parlent les évangiles canoniques et les traditions récentes, mais aussi l'amie intime de yeshoua, " l'initiée " qui transmet ses enseignements les plus subtils...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Quelques décennies après la mort du Christ, une oeuvre fait date et devient le premier évangile : c'est celui de Marc. C'est un commencement. Un geste littéraire de grande portée qui inspirera les autres évangélistes. Un évènement historique. Un coup d'essai que cette construction forgée une quarantaine d'années après ce qu'elle raconte de la vie et de la mort de Jésus, comme une biographie sélective - au sens d'un récit dramatique de l'engagement du Ressuscité.
    Un évènement qui pourrait bien avoir comme auteur une femme lettrée, vivant des les cercles pauliniens du Ier siècle. Une femme à laquelle pouvait être conférée quelque autorité comme le laissent supposer plusieurs traces historiques. François Vouga met en scène cette femme dans ces pages à la fois passionnantes historiquement, mais aussi spirituellement. C'est elle qui parle dans cet ouvrage et qui fait le récit de sa construction littéraire, ainsi que de sa rencontre spirituelle avec la Parole de Jésus. Elle dévoile le motif de ses choix, et la portée de ses voeux pour ce texte.

  • S'il est vrai que chaque oeuvre du passé ne parvient à une lisibilité complète qu'à certains moments de sa propre histoire qu'il est important de savoir saisir, à l'origine de ce livre, il y a la conviction qu'entre les Épîtres de Paul et notre époque, il y a une sorte de rendez-vous secret que nous ne devons à aucun prix manquer. Dans ce texte, fruit de plusieurs séminaires donnés à la fin des années 1990 à travers le monde, Giorgio Agamben propose une brillante relecture philosophique du messianisme de Paul, le plus juif des Douze.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Qui était Jésus ? À quel courant de spiritualité se rattachait-il ? Avait-il conscience que son parcours allait devenir la base d'une religion universelle ?
    De tous les ouvrages savants sur le Jésus de l'Histoire, voici celui qui présente la meilleure synthèse. Science et humilité sont les mots d'ordre de José Antonio Pagola qui met ici à la portée de tous ce que la recherche peut dire avec certitude sur Jésus, de sa naissance à sa mort. Il en fait un exposé clair, qui fait la part entre ce que l'on peut savoir et ce qui est à jamais hors du champ de la connaissance.
    Une approche historique qui n'ébranle en rien les croyants mais qui, au contraire, les conforte dans une foi vivante.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Etre « amoureux » de Jésus de Nazareth engage l'être entier. Pour le chrétien qu'est Jean-Christian Petitfils, Jésus est une personne vivante, venue apporter le Salut au monde et à chacun de nous. L'historien évoque le singulier rabbi juif qui parcourait les routes de Galilée, le croyant invoque le Christ ressuscité. Au moyen d'une centaine d'entrées, le récit évangélique est rendu dans ses multiples dimensions.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Jésus, qui porte seul le secret de sa propre identité, veut faire entrer ses disciples dans son mystère. L'évangile de Marc est une initiation progressive à la vie chrétienne par la rencontre du Christ qui se révèle Fils de Dieu. Cette initiation est offerte à tous et traverse les âges. Elle nous déroute et nous implique.

    Grâce à une exégèse accessible à tous, cette étude renouvelée de l'évangile fait entrer le lecteur dans l'intimité de Jésus à la suite de saint Pierre et de saint Marc.

    Connaît-on jamais le Christ ? Seule une amitié soudée par l'épreuve permet de découvrir cet extraordinaire Guide des âmes, sur un chemin où Dieu se révèle serviteur autant que sauveur.

  • Qu'est-ce que la vérité ? Cette interrogation, qui hante l'humanité historique, garde tout son mystère. Elle surgit, sincère, ironique ou désabusée, dans la bouche de Ponce Pilate face à Jésus et ouvre ainsi à sa mort et sa résurrection. Or, elle articule également l'entier évangile de Jean ainsi que ses trois épîtres.
    En éminent spécialiste des écrits johanniques, Yves-Marie Blanchard nous fait plonger au plus profond de la révélation du salut. Omniprésent, le vocabulaire de la vérité couvre de l'être même de Dieu (grâce et vérité), tel que révélé en Jésus Christ (chemin, vérité et vie), à l'agir concret des croyants (faire la vérité) dans la médiation du Paraclet (Esprit de vérité). À l'inverse, le mensonge, qu'il soit à l'égard de Dieu, de soi-même ou des autres, représente le mal absolu qui conduit au meurtre du frère, selon l'exemple maudit de Caïn.
    Qu'est-ce que, dès lors, la vérité, sinon le fondement de toute forme de liberté spirituelle, à la fois en parole et en acte ?
    Une magnifique étude exégétique qui, à l'heure du fake, se double d'un indispensable message et enseignement des plus contemporains.

  • « Apôtre mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu » (Rom 1,1). C'est ainsi que Paul décline son identité. La mission s'inscrit au coeur de sa vie et de sa pensée.
    L'Apôtre est fondamentalement missionnaire, chargé de mission. On a parfois réduit l'apôtre Paul à ses activités de théologien ou d'écrivain, mais il est d'abord un homme d'action, un créateur de communautés, un missionnaire des temps nouveaux. Ni conquistador, ni théologien de bureau, Paul se définit bien comme un chargé de mission et sa mission est le service de l'Évangile.
    Fort de son expérience de missionnaire dans une aire culturelle lointaine de l'univers méditerranéen et occidental, le père Lucien Legrand propose de redécouvrir les fondamentaux de la mission paulinienne et, ce faisant, éclairer, les chemins d'une Église en mission.
    Loin de la vision imaginaire d'un missionnaire itinérant prêchant à tout vent, l'auteur montre que le projet de l'apôtre ne consistait pas seulement à amener les individus à la foi mais, dans une perspective judaïque et communautaire, de rassembler le peuple de la nouvelle Alliance. Cette approche nous ramène aux fondamentaux de la mission. Elle nous aide à sortir des clichés surannés pour nous ouvrir au dynamisme de l'Esprit qui recrée continuellement la mission dans des mondes nouveaux. Paul de Tarse - qui vécut lui aussi dans un monde complexe et agité - peut encore nous enseigner à devenir comme lui « coopérateur de Dieu » (2 Co 6,1) dans cette mission qui est à la fois de tous temps et de tous lieux :
    Rassembler le peuple de Dieu dans des communautés de foi et d'amour, témoins de l'émergence d'un monde nouveau.

  • Toujours en chemin, Jésus de Nazareth est maître dans l'art de faire advenir les autres à une nouvelle stature comme sujet. Tandis que certains résistent et s'immobilisent, d'autres émergent et s'élancent. Jésus lui-même naît, marche et devient. Joseph ou Hérode, la Cananéenne, les fils de Zébédée et leur mère, la femme au parfum, Jésus en prière, les deux Marie et les Onze en mission... ces figures sont interrogées sous l'angle des déplacements et des renversements. À partir du texte de l'évangile selon Matthieu, les auteurs proposent une conversation stimulante entre exégèse et théologie.

  • Approche très pédagogique permettant aux non-spécialistes de suivre aisément l'exposé de questions souvent complexes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Sans congédier ni diminuer la sainteté des Écritures, osons-nous affronter leur complexité ? Nous n'avons pas vraiment le choix. La condition mixte des Écritures est tellement sensible, par l'intrication constante de l'humain et du divin, la conjugaison de l'alliance et du péché, l'alternance de l'humain et de l'inhumain. Puisque Dieu s'adresse à son peuple et à l'humanité tels qu'ils sont, de grands défis sont incorporés au témoignage écrit de la parole de Dieu. L'interpellation divine et la réponse humaine, parfois confuse, souvent rebelle, sont étroitement tissées dans les corpus de la Bible. Alors jusqu'où ouvrir le livre ? Comment lire plus loin ? Qui le fait avec compétence ? À quel prix et sous quelle visée ? Pour affronter ces questions de façon responsable, il est nécessaire de clarifier la nature et le bon usage des Écritures selon la tradition chrétienne. D'où cette brève théologie des Écritures, orientée vers une conversion individuelle et ecclésiale.

  • On fait souvent un faux-procès à l'apôtre Paul en le taxant de misogynie. Dans cet ouvrage, le professeur Michel Quesnel reprend le dossier et fait un inventaire exhaustif des propos de Paul sur les femmes et de ses relations avec elles, tels qu'ils apparaissent dans le Nouveau Testament.
    Ses conclusions sont claires : certes, les lettres authentiques de Paul contiennent sur les femmes des propos que nous n'écririons plus. Mais ils sont conditionnés par la culture ambiante ; et il s'avère surtout que, dans ce domaine, Paul est nettement plus ouvert que beaucoup de ses contemporains.
    Michel Quesnel poursuit son analyse en montrant que, par la suite, des sociétés misogynes ont fait de ses textes des lectures misogynes, déjà dans d'autres livres du Nouveau Testament, puis au cours des siècles suivants. L'auteur examine trois corpus de textes antiques concernant Paul (les épîtres authentiques, les épîtres pseudépigraphes, les Actes sur Paul) et lui rend justice : « A propos de ce qu'il pensait des femmes, l'Apôtre des nations a été victime des préjugés de ses lecteurs pendant une vingtaine de siècles ». Et, en faisant une courte excursion dans Paul après Paul, de le montrer à travers le regard des Pères de l'Église mais aussi dans des traductions récentes du Nouveau Testament. Le sous-titre de l'ouvrage prend alors tout son sens.
    « Puisse ce modeste ouvrage contribuer à lui rendre enfin justice », conclut l'auteur.

  • Saint Paul

    Marie-Françoise Baslez

    • Pluriel
    • 6 Juin 2012

    Qui était le vrai Paul ? Le personnage historique aujourd´hui souvent cité dans les controverses philosophiques et politiques a été présenté par l´Eglise comme le doctrinaire de la conversion des païens. En réalité, il était d´abord homme d´action. Cet originaire de Tarse, devenu disciple de Jésus, s´est comporté au Ier siècle de notre ère en véritable entrepreneur religieux et a sillonné l´Orient romain pour multiplier les noyaux de croyants. Pourtant, l´apôtre connut des échecs qui témoignent de l´autonomie des premières communautés chrétiennes. En vrai stratège, Paul a su composer avec les pouvoirs publics et répondre aux contestations des autres leaders ecclésiastiques. Rechercher Paul derrière les portraits stéréotypés que nous en livrent les sources, c´est donc découvrir une personnalité complexe : un être qui resta attaché à ses origines juives ; un savant doué d´un sens évident de la communication, qui acquit une formidable maîtrise de l´espace politique romain. Un homme, tout simplement, qui partout suscita des attachements au point qu´on en fit le premier héros de roman chrétien.

    Ajouter au panier
    En stock
empty