La Nuee Bleue

  • Pasteur de l'église réformée d'Alsace, ayant exercé à Mulhouse et Strasbourg, élu municipal (Mulhouse, Munster) conseiller régional, conseiller auprès du président de la Région Alsace, la carrière de Jean-Louis Hoffet conjugue le engagements pastoraux et politiques.
    La première partie du livre retrace sa vie, celle de ses ancêtres dont beaucoup ont comme lui été pasteurs. Il revient sur ses multiples engagements professionnels et personnels et sur ses parents : Frédéric Hoffet, avocat et auteur prolixe notamment de la célèbre « Psychanalyse de l'Alsace » et Marieleine Hoffet, l'une des premières femmes pasteure en France, capitaine dans l'armée française, féministe engagée.
    La seconde partie du livre évoque les douze événements qu'il a créés en Alsace et qui continuent à exister chaque année.

  • Dans un siècle où les Lumières éclairaient surtout les hautes sphères de la société, le pasteur Jean-Frédéric Oberlin (1740-1826) a fait le choix de s'installer au fond d'une vallée vosgienne reculée, le Ban de la Roche, et de mettre son savoir multiforme au service de ses paroissiens.
    De l'apprentissage de la lecture à l'histoire naturelle, de la musique à la création de caisses de secours, il s'engage pendant soixante ans dans un combat sans repos pour le progrès spirituel, sanitaire, éducatif et économique des hommes, femmes et enfants qui lui sont confiés. Dans un dialogue fécond entre la tradition théologique, dont il est l'héritier, et les idéaux de 1789, Oberlin allie science et foi au service d'une découverte toujours plus approfondie du " divin ordre du monde ".
    Fils à la fois de l'Aufklärung germanique et des Lumières françaises, curieux dès développements de la démarche scientifique rationnelle comme des expériences mystiques de la foi chrétienne, il représente un carrefour de la pensée du XVIIIe siècle, attirant dans sa petite vallée des grandes figures intellectuelles et politiques de l'Europe, tels le poète romantique Lenz ou le révolutionnaire abbé Grégoire.
    Loïc Chalmel, professeur des universités et président du conseil scientifique du musée Oberlin, présente dans cette passionnante biographie tous les aspects de l'exceptionnelle figure d'Oberlin, nous entraînant de la théologie à la pédagogie, des sciences naturelles à son engagement social, et montre que l'oeuvre visionnaire et attachante du pasteur des Lumières demeure capable d'ensemencer nos utopies d'aujourd'hui, tel un pont bâti sur le fil du temps.

  • Changer le monde, ne pas laisser le dernier mot à la haine et à la violence : telle est la devise qui poussa très tôt Michel Hoeffel, né en 1935, à devenir pasteur. Descendant d'une famille engagée de longue date dans la vie publique, qu'elle soit pastorale ou politique, il passe son enfance à Handschuheim, dans la campagne des environs de Strasbourg, avant de se lancer dans des études de théologie. Le corps-à-corps avec l'Écriture sainte et la Parole de Dieu l'entraînera bien plus loin qu'il ne l'aurait imaginé. En charge des paroisses de Lembach, puis de Munster et de Sainte-Aurélie à Strasbourg, il est appelé à occuper de hautes responsabilités au sein du protestantisme alsacien : inspection ecclésiastique de Colmar, secrétariat général puis présidence du directoire de l'Église de la Confession d'Augsbourg.
    Dans ces pages qui retracent un parcours à la fois exceptionnel et simplement humain et qui reflètent l'évolution de l'Alsace des années 1960 à 1990, Michel Hoeffel livre souvenirs, anecdotes et observations sur une vie passée au contact quotidien avec les autres, une vie faite de rencontres, de la plus humble paroissienne au pape Jean Paul II, en passant par d'anciens alcooliques et des prisonniers. Il enrichit ces témoignages de réflexions d'ordre religieux ou liées aux grands événements d'alors (essais nucléaires, mur de Berlin). Dans un monde qui trop souvent souffre de violence, ce pasteur engagé de tout coeur, en paroles comme en actes, témoigne que la justice, la paix et l'amour peuvent avoir le dernier mot.

empty