Policier & Thriller

  • Et si votre famille n'était pas celle qu'elle prétendait être ?

    Nina Kircher, une sexagénaire, veuve d'un photographe mondialement célèbre, passe quelques jours dans un hôtel de luxe dans le sud de la France. Soudain, elle quitte la piscine où elle vient de se baigner pour suivre un homme jusqu'à son bungalow puis, sans raisons apparentes, elle le poignarde dans un enchaînement inouï de violence, avant de s'enfermer dans un mutisme complet.

    Pour tenter de comprendre cet acte insensé, son fi ls Théo, avec lequel elle a toujours entretenu des relations difficiles, n'a d'autre choix que de plonger dans le passé d'une mère dont il ne sait presque rien. De Paris à la Suisse en passant par la Côte d'Azur, il va mener sa propre enquête, jusqu'à découvrir des secrets inavouables et voir toute sa vie remise en question...

    L'histoire bouleversante d'une femme décidée à prendre en main son destin.
    Un suspense redoutable qui vous manipule jusqu'à la dernière page.

  • C'est l'automne en Scanie avec son lot de pluie et de vent. Wallander est en fin de carrière et se sent au bout du rouleau. Il aspire à une retraite paisible, rêve d'acheter une maison à la campagne et d'avoir un chien. Un collègue lui fait visiter celle d'un vieux parent. Wallander s'enthousiasme pour l'ancienne ferme et les lieux alentours, et pense avoir trouvé son bonheur. Pourtant, lors d'une dernière déambulation dans le jardin à l'abandon, il trébuche sur ce qu'il croit être les débris d'un râteau. Ce sont en fait les os d'une main affleurant le sol. Les recherches aboutissent à une découverte encore plus macabre.
    Au lieu d'une maison, Wallander récolte une enquête. Jusqu'où devra-t-il remonter le temps, et à quel prix, pour identifier cette main ?
    Un récit concis, vif, terriblement humain avec un Wallander bougon à souhait.
    Le court roman est suivi d'un portrait touchant de Kurt Wallander signé par son créateur.

  • Tout ce qu'Hollywood compte de stars vibre au procès David Storey, un producteur que l'inspecteur Harry Bosch s'est juré de confondre à la barre.
    C'est alors que Terry le héros de Créance de sang, reçoit la visite de l'inspectrice Jaye Winston qui, malgré tous ses efforts, n'arrive toujours pas à élucider l'assassinat d'un petit malfrat, Edward Gunn. McCaleb jette un coup d'oeil au dossier et reste pétrifié par ce qu'il découvre : les mains dans le dos et la tête dans un seau, Gunn s'est étranglé lui-même en resserrant le noeud coulant relié à ses pieds.
    Plus étrange encore, sur son bâillon le tueur a écrit " Cave Cave Dus videt ", soit " Prends garde, prends garde, Dieu voit ", en latin d'église. Où le meurtrier voulait-il emmener la police avec ces mots, tel est le problème que doit résoudre McCaleb s'il ne veut pas céder à l'évidence : l'assassin de Gunn serait un flic passé de l'autre côté - celui des ténèbres.

  • Au bal des absents

    Catherine Dufour

    Claude a quarante ans, et elle les fait. Sa vie est un désert à tous points de vue, amoureux et professionnel ; au RSA, elle va être expulsée de son appartement. Aussi quand un mystérieux juriste américain la contacte sur Linkedin - et sur un malentendu - pour lui demander d'enquêter sur la disparition d'une famille moyennant un bon gros chèque, Claude n'hésite pas longtemps. Tout ce qu'elle a à faire c'est de louer la villa « isolée en pleine campagne au fond d'une région dépeuplée » où les disparus avaient séjourné un an plus tôt. Et d'ouvrir grands les yeux et les oreilles. Pourquoi se priver d'un toit gratuit, même pour quelques semaines ? Mais c'est sans doute un peu vite oublier qu'un homme et cinq enfants s'y sont évaporés du jour au lendemain, et sans doute pas pour rien.

    Une famille entière disparaît, un manoir comme premier suspect. Entre frissons et humour Au bal des absents est une enquête réjouissante comme on en lit peu.

  • Dodgers

    Bill Beverly

    East, quinze ans, est chef des guetteurs devant la taule, une maison où l'on vend et consomme de la dope, dans un ghetto de Los Angeles.

    On ne saura jamais pourquoi ni comment, car la petite bande n'a rien vu venir, mais un jour les flics débarquent.

    La taule est fermée, East doit se racheter.

    En allant dans le Wisconsin éliminer un juge, témoin compromettant. Accompagné de son frère Ty, douze ans et complètement fêlé, d'un pseudo-étudiant et d'un gros plutôt futé. Sans armes, avec de faux papiers et quelques dollars en poche.

    À bord du monospace bleu pouilleux qui quitte le soleil californien pour le froid des Grands Lacs, l'ambiance est de plus en plus crispée. Et, à l'arrivée, rien ne se passera comme prévu.

    Roman noir écrit au cordeau, voyage initiatique qui infléchit les destinées, Dodgers fait penser à The Wire et à Clockers. Mieux : il y a là une tonalité poignante, une poésie tragique, un je-ne-sais-quoi d'électrisant tout à fait uniques.

empty