Glenat

  • Retour en mode majeur.

    Julien Neel l'avait promis à la fin du Tome 8 de Lou !, il revient pour une saison 2 intitulée Lou ! Sonata. Désormais, Lou est une jeune femme confrontée à sa vie d'étudiante qui s'installe seule (enfin presque, le chat est toujours là) dans la ville de Tygre. Les joies mais aussi certaines peines de l'indépendance, les nouvelles connaissances, se perdre dans une ville qu'on ne connait pas, le retour d'une amie, Lou continue d'avancer dans sa vie et de nous questionner via ce mélange d'humour et de sensibilité dont la formule inédite en BD fût de faire grandir son héroïne en même temps que ses lecteurs. Quand Lou débutait en 2004, c'était une enfant qui vivait seule avec une maman un peu loufoque et gauche mais toujours bienveillante pour sa fille. Il s'en est passé des choses depuis sa rencontre avec Tristan, les étés avec les copains, l'arrivée d'un frère ou la crise des cristaux ! Au fil des 8 tomes de la première saison et de toutes ces rencontres, Lou s'est émancipée et affirmée. Il est maintenant temps qu'elle apprenne à se connaître en tant qu'adulte. Entre quotidien décalé et références à la pop-culture, Lou ! est une série qui fascine par sa créativité atypique qui en fait l'une des BD les plus en phase avec son époque. Si les lecteurs ont grandi depuis 15 ans, Julien Neel également, il s'y est affirmé comme un véritable auteur, capable de surprendre ses lecteurs tout en se renouvelant.Sonata c'est une référence directe à la musique. Une musique qui a toujours nourri l'univers intime de Julien Neel. Sonata c'est la promesse de mouvement dans la vie de Lou, celle d'écrire une nouvelle partition toujours ensemble et créer cette petite musique qui vous accompagnera longtemps encore après la lecture de ce premier tome de 144 pages.

  • C'est quoi être amoureux ?
    Comment c'est, un garçon ?
    Comment on embrasse sur la bouche ?
    Comment c'est, une fille ?
    C'est quoi faire l'amour ?
    Comment naissent les bébés ?

    Le Guide du zizi sexuel répond à toutes les questions que se posent les 9/13 ans sur la découverte de l'amour et du sexe.
    Si ce guide est avant tout destiné aux préados, il s'adresse aussi aux parents puisqu'il est une passerelle entre les interrogations des enfants et les réponses que cherchent les parents.
    Avec les mots du quotidien Le guide du zizi sexuel crée le dialogue, pose toutes les questions, donne les bonnes réponses.

  • « Il faut en parler, nécessairement ».
    Sur une île inconnue où vivent des humains qui nous ressemblent, une sorte d'usine géante oeuvre depuis toujours. Cette étrange usine a pour mission d'avaler les cris rendus muets des enfants.
    Elle s'appelle Grand Silence...
    Dans un conte pour adultes aussi beau que son sujet est délicat, Théa Rojzman et Sandrine Revel livrent un roman graphique puissant qui explore sans brutalité ni complaisance un fléau que l'on préfère ignorer : celui des violences sexuelles commises sur les enfants.

  • Compostelle le grand pélerinage : via Podiensis et Camino Francés: du Puy-en-Velay à Santiago et au cabo Fisterra Nouv.

    Une célébration de la richesse patrimoniale et de la beauté des paysages traversés par la Via Podiensiset le Camino Francésjusqu'à Saint-Jacques de Compostelle et au cap Fisterra.Les chemins de Saint-Jacques dont le renouveau à partir des années 1970-80 s'est traduit par un succès grandissant au fil des dernières décennies, invitent aujourd'hui des dizaines de milliers de marcheurs sur les traces des pèlerins médiévaux. Parmi les différentes voies qui mènent vers le tombeau de l'apôtre, à Saint-Jacques de Compostelle, et, si l'on pousse jusqu'à la mer, au cap Fisterra où s'achève définitivement le voyage, la voie qui relie Le Puy à Saint-Jacques reste la plus populaire et largement la plus empruntée.Surtout, elle est sans doute celle qui, dans sa partie française du Puy à Saint-Jean-Pied-de-Port, puis dans son cheminement espagnol jusqu'à Santiago puis Fisterra, révèle la plus grande richesse patrimoniale doublée d'une grande diversité de paysages et de milieux naturels, depuis le Massif central jusqu'aux côtes galiciennes.Ce beau livre, superbement illustré, tout en s'appuyant sur une réelle expérience du voyage à pied unique que constitue l'itinéraire, célèbre cette richesse patrimoniale, ce passé hérité de la recherche spirituelle des pèlerins à travers les siècles, et cette beauté naturelle du parcours magnifiée par l'effort et la succession des journées de marche.

  • Une jungle luxuriante. Un monde interdit.

    Début du XXe siècle. Victime d'une mystérieuse contamination biologique ayant fait dégénérer sa végétation de manière débridée et incontrôlable, l'Angleterre a été abandonnée par ses habitants. L'île, contaminée par d'innombrables espèces mutantes extrêmement dangereuses, a été désertée et mise en quarantaine : déclarée « Terra Prohibita ». Mais de nombreux chercheurs voient malgré tout dans le développement de cette faune et de cette flore une nouvelle source de richesses insoupçonnée. Jusqu'au coeur des ténèbres de ces territoires interdits, une troupe bigarrée de personnages que tout oppose va tenter de poursuivre un seul et même but : lever le voile sur les mystères qui entourent la contamination que les autorités s'évertuent à vouloir protéger. Chacun poursuit néanmoins des motivations profondes bien différentes...

    Des cités flottantes au raffinement exubérant où la pègre règne en secret à l'incroyable jungle anglaise dont la beauté hostile doit autant à Annihilation qu'à Avatar, plongez au coeur d'un « steampunk végétal » aussi troublant que fascinant. Un récit en deux tomes.

  • La vérité n'est pas toujours bonne à dire.
    Il est trop tard pour reculer. L'équipe menée par Dorian Singer touche au but. Les origines de la contamination qui a transformé l'Angleterre en une jungle hostile et luxuriante seront bientôt révélées. Mais on ne s'approche pas aussi près d'une gênante vérité sans provoquer de l'agressivité et les autorités gouvernementales semblent de plus en plus hostiles. Tout s'accélère, chaque nouvelle découverte est plus effroyable que la précédente, chaque pas fait tomber un nouveau masque...Soutenu par un tempo en prise de vitesse constante, Denis-Pierre Filippi parvient, dans le dénouement de Terra prohibita, à jongler entre des scènes d'action explosives et de précieux moments d'intimité. La fin d'un récit au coeur d'un monde « steampunk végétal » aussi troublant que fascinant et brillamment mis en images par Patrick Laumond.

  • 1940, l'armée nazie a envahi la Pologne. À Varsovie, les Juifs de la ville ont été parqués dans le ghetto : un quartier entier entouré de murs. Quiconque tente de s'en échapper est abattu sans sommation ; les seuls qui peuvent y entrer sont les membres du département d'aide sociale. Parmi eux, Irena vient tous les jours apporter vivres et soutien à ceux qui sont enfermés dans cet enfer et qui souffrent de maladies et de malnutrition. Ici, tout le monde la connait, les enfants l'adorent. Car Irena est un modèle de courage : elle n'hésite pas à tenir tête aux gardiens, à faire toujours plus que ce qu'autorise l'occupant nazi. Le jour où, sur son lit de mort, une jeune mère lui confie la vie de son fils, Irena se met en tête de sortir clandestinement les orphelins du ghetto. Pour que l'innocence soit épargnée de la barbarie, elle doit être prête à risquer sa vie.

    Décédée en 2008, déclarée Juste parmi les nations en 1965, Irena Sendlerowa, résistante et militante polonaise, fut l'une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre Mondiale, sauvant près de 2500 enfants juifs du ghetto de Varsovie. Et pourtant elle est oubliée des livres d'Histoire... C'est en lisant par hasard un article sur elle que Jean-David Morvan a eu le déclic : sa vie devait être racontée. Avec Séverine Tréfouël et David Evrard, il retrace sur trois albums le combat humaniste de cette « mère des enfants de l'Holocauste. » Porté par un dessin d'une grande sensibilité, Irena réussit le tour de force de parler sans lourdeur d'un sujet fort, poignant et profondément actuel... Toucher, émouvoir, parler d'hier pour raconter aujourd'hui...

  • Quand Kid joue aux jeux vidéo, il a son avatar : le Petit Barbare. C'est au travers de son avatar, dans le monde virtuel des jeux vidéo, que Kid est le plus trash ! Mais le gore est juste virtuel, car Kid ne ferait pas de mal à une mouche. Le succès du Petit Barbare est tel, chez les fans de Kid, que Midam lui a offert sa propre série : Game Over !

  • L'avatar de Kid Paddle, le Petit Barbare, n'a pas fini de chercher la sortie du jeu vidéo préféré de Kid. À sa décharge, les obstacles sont plus imprévisibles que jamais et la Princesse qu'il doit sauver ne lui est d'aucun secours, bien au contraire. On en redemande ! Imaginés par pas moins de 22 scénaristes grâce au site www.gameoverforever.com, ces gags muets ont été sélectionnés et corrigés par Midam et forment un nouvel album collectif drôlement riche. Le 2e du genre dans la série Game Over édité par MAD Fabrik, après les tomes 6 et 7 entièrement réalisés avec un seul scénariste. Un 8e album totalement givré qui va dégeler les plus réfractaires.

  • L'histoire vraie d'une héroïne oubliée.

    1940, l'armée nazie a envahi la Pologne. À Varsovie, les Juifs de la ville ont été parqués dans le ghetto : un quartier entier entouré de murs. Quiconque tente de s'en échapper est abattu sans sommation ; les seuls qui peuvent y entrer sont les membres du département d'aide sociale. Parmi eux, Irena vient tous les jours apporter vivres et soutien à ceux qui sont enfermés dans cet enfer et qui souffrent de maladies et de malnutrition. Ici, tout le monde la connait, les enfants l'adorent. Car Irena est un modèle de courage : elle n'hésite pas à tenir tête aux gardiens, à faire toujours plus que ce qu'autorise l'occupant nazi. Le jour où, sur son lit de mort, une jeune mère lui confie la vie de son fils, Irena se met en tête de sortir clandestinement les orphelins du ghetto. Pour que l'innocence soit épargnée de la barbarie, elle doit être prête à risquer sa vie.

    Décédée en 2008, déclarée Juste parmi les nations en 1965, Irena Sendlerowa, résistante et militante polonaise, fut l'une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre Mondiale, sauvant près de 2500 enfants juifs du ghetto de Varsovie. Et pourtant elle est oubliée des livres d'Histoire... C'est en lisant par hasard un article sur elle que Jean-David Morvan a eu le déclic : sa vie devait être racontée. Avec Séverine Tréfouël et David Evrard, il retrace sur trois albums le combat humaniste de cette « mère des enfants de l'Holocauste. » Porté par un dessin d'une grande sensibilité, Irena réussit le tour de force de parler sans lourdeur d'un sujet fort, poignant et profondément actuel... Toucher, émouvoir, parler d'hier pour raconter aujourd'hui...

  • L'héroïsme est le combat de tous.

    1983, Jérusalem. Voilà 18 ans qu'Irena a été reconnue Juste parmi les nations par le peuple d'Israël. Pour autant, ce n'est qu'aujourd'hui qu'un arbre est planté en son honneur à Yad Vashem... Une reconnaissance tardive qui vient permettre à cette femme humble de continuer le récit de sa vie héroïque. Les derniers mots de son histoire sont dédiés au docteur Janusz Korczak qu'elle a connu, médecin et écrivain polonais qui a délibérément choisi d'accompagner les enfants de son orphelinat au camp de Treblinka...

    Découvrez la conclusion émouvante de cette série poignante et d'utilité publique : le destin hors-norme de l'une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre mondiale. Ce cinquième volume est préfacé par Marek Halter.

  • L'histoire vraie d'une héroïne oubliée.

    1947. Bien que l'Allemagne nazie soit tombée, le cauchemar pour les Juifs d'Europe n'est pas terminé. Persécutés par les communistes, abandonnés par les Alliés, leur route vers la terre promise d'Israël a encore des allures de long calvaire... Cette réalité, la jeune Oliwka la découvre brutalement lorsqu'on lui apprend qu'elle avait été confiée, encore bébé, à une famille adoptive pendant la guerre. Que sa véritable identité avait été changée pour échapper aux nazis. En réalité, elle s'appelle Astar Berkenbaum. Elle est juive. Et comme des milliers d'enfants, elle ne doit la vie sauve qu'à une femme : Irena Sendlerowa.

    Série poignante et d'utilité publique, Irena nous raconte le destin hors-norme de l'une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre mondiale. Ce troisième et dernier volume nous raconte la fin de son enfer en prison, mais aussi le début d'un autre combat : celui pour le salut de ses enfants au sortir de la guerre.

  • Le combat continue...

    Nous sommes en 1983 à Yad Vashem, au mémorial de la Shoah à Jérusalem. Irena a enfin été autorisée par les autorités communistes Polonaises à venir planter son arbre dans l'allée des Justes parmi les nations. 18 ans après avoir été honorée. C'est ici qu'elle rencontre une jeune femme qu'elle a sauvée, et sa petite fille. Irena leur raconte son histoire, son retour de l'enfer de la torture en 1944, à Varsovie, la fin de la guerre... et le début d'un autre combat.

    Les auteurs poursuivent cette série poignante et d'utilité publique : le destin hors-norme de l'une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre mondiale.

  • Il est muet, malchanceux et heureusement virtuel.
    Ses aventures sont imprévisibles sauf leur dénouement fatal. Et si sa mission de trouver la sortie ne comprenait pas aussi de sauver une grande blonde pas très maligne, son existence serait sans doute plus facile. L'avatar de Kid Paddle est de retour dans Only for your eyes ! Explosions de cervelles, décapitations de blorks, propulsions d'hémoglobine sont toujours au menu. Comme pour les deux derniers tomes parus chez MAD Fabrik, Kid Paddle fait son apparition sur 3 planches inédites qui rappellent aux âmes sensibles et peu averties que Game Over...c'est pas pour du vrai.

  • « J'avais toutes les filles les unes après les autres, mais c'était trop simple, un peu écoeurant ».

    Lee Anderson, vingt-six ans, fils d'une métisse, quitte sa ville natale après la mort de son frère noir, lynché parce qu'il était amoureux d'une blanche. Il échoue à Buckton, petite ville du Sud des États-Unis où il devient gérant de librairie. Grand, bien bâti, payant volontiers à boire et musicien de blues émérite, Lee parvient sans mal à séduire la plupart des adolescentes du coin. Auprès d'une petite bande locale en manque d'alcool mais très portée sur le sexe, il mène une vie de débauche. Sans toutefois perdre de vue son véritable objectif : venger la mort de son frère.

    /> Bien éloigné des romans habituels de Boris Vian, ce récit est probablement le plus violent, le plus cru et en même temps le plus représentatif du style « Vernon Sullivan ». À travers une histoire âpre où la sexualité, violente, est omniprésente, Vian dénonce le racisme ambiant et la condition précaire des Noirs dans le Sud des États-Unis.

  • Un monument historique. Un drame national.

    Paris, le 15 avril 2019. Vers 18h20, un feu démarre sous la charpente de Notre-Dame de Paris. Une demi-heure plus tard, l'incendie se généralise à l'ensemble de la cathédrale. Et malgré l'intervention acharnée et héroïque des pompiers, l'impensable finit par se produire : la flèche, oeuvre de l'architecte Viollet-le-Duc, s'effondre dans un déluge de débris, de fumée et de flammes. Les yeux du monde entier assistent alors, impuissant, à ce qui pourrait devenir la destruction en direct de l'un des plus grands fleurons du patrimoine de l'humanité.

    À travers cette bande dessinée, revivez heure par heure les circonstances du drame et tentez de mieux comprendre. Par touches, revivez également les moments-clés de la construction de Notre-Dame et plongez au coeur de l'histoire de ce monument, qui reste l'un des plus visités au monde à l'heure actuelle.

    Réalisé en soutien de la fondation Notre-Dame (à qui sera reversé 1€ pour chaque album vendu), cette bande dessinée bénéficie de la caution historique de Stéphane Bern, co-rédacteur d'un dossier pédagogique de 8 pages en fin d'album.

  • Un petit guide pratique pour découvrir les principaux arbres et arbustes de nos régions.

    Les arbres et les arbustes qui nous entourent façonnent bon nombre de nos paysages ; impossible de ne pas les remarquer, non seulement lors de nos balades dans la nature, mais aussi au coeur de nos villes, où ils nous offrent de précieux îlots de verdure. Depuis des temps immémoriaux, l'homme a tissé avec les arbres des liens particuliers, et le regard que nous leur portons évolue à mesure que s'enrichissent les connaissances à leur sujet. Aujourd'hui, nous (re)prenons conscience de ce qu'ils sont, et, au-delà des usages que nous en faisons depuis si longtemps, de tous les bienfaits qu'ils peuvent nous apporter par leur simple présence.

    Si vous aimez les arbres et avez envie de mieux connaître ceux de nos régions, ce petit guide est fait pour vous ! Y sont présentés en détail 40 arbres et arbustes, et une initiation simple et pratique vous permettra d'apprendre à reconnaître les différentes espèces sur le terrain.

  • Les plus belles photos sélectionnées par le Sommet International de la Montagne de Bressanone (Brixen), dans le Tyrol du Sud en Italie.

    Oeuvres de photographes du monde entier, les images exposées par ce festival traduisent le souffle qui anime les montagnes, quels que soient le continent, l'altitude, la forme de vie observée ou l'activité pratiquée.

    Chaque automne, l'International Mountain Summit (IMS) rassemble alpinistes renommés et passionnés de montagne anonymes à Bressanone (Brixen), dans le Trentin-Haut-Adige (Tyrol du Sud) germanophone en Italie. Débats, conférences et courses en montagne constituent le programme de ces rencontres couronnées par un concours photo très prisé.
    Plus de 10 000 photographes y ont participé durant les cinq dernières années.
    Leurs images, réalisées des Alpes aux Andes, en passant par l'Himalaya, le Groenland, la Nouvelle-Zélande ou l'Afrique, révèlent un spectacle à couper le souffle.
    En nous faisant partager leurs expériences comme leurs émotions en hauts lieux, elles contribuent à enrichir la culture de la montagne et à protéger cet espace naturel si précieux.

  • Bienvenue dans l'enfer vert du commerce de l'or...

    Alors qu'il termine des vacances en Guyane avec sa famille, Gil Saint-André décide de partir retrouver une vieille connaissance. Longeant les rives de l'Amazonie à bord de son ULM il, tombe alors sur une pirogue d'orpailleurs exploitant des enfants pour leur commerce. Décontenancé par l'apathie des forces de l'ordre face à un tel fléau, il décide d'aller enquêter par lui-même, très vite rejoint par Laura, professeur s'inquiétant de la disparition de certains de ses élèves. Ensemble, ils vont mettre le doigt dans un engrenage redoutable...

    Entre action et aventure, le nouvel album de Gil Saint-André traite d'une thématique plus adulte et ancrée dans l'actualité : l'esclavagisme des enfants dans les mines d'or de la forêt amazonienne. Toujours aux commandes du dessin, Chrys Millien parvient à moderniser et dynamiter la série avec un style réaliste et tranchant. Une enquête auto-conclusive.

  • Forêts sauvages

    ,

    • Glenat
    • 28 Octobre 2020

    Voyage au coeur des forêts du monde.

    Forêt. Un mot intimement lié à la notion du sauvage, puisque « sauvage » trouve son origine dans le latin sylvaticus, qui veut dire « forestier », « vivant dans la forêt ». Parler de « forêt sauvage » n'a aujourd'hui plus rien d'une tautologie, et évoque en premier lieu la sylve originelle, la forêt primaire.

    Des forêts primaires, il n'en reste plus beaucoup. Massivement détruites en un temps record, elles ne représentent aujourd'hui qu'un très faible pourcentage des forêts à l'échelle mondiale, dont guère plus que des « confettis » en Europe. La nécessité impérieuse de sauver ce qui reste n'est plus à démontrer, de même que celle de recréer des forêts primaires, comme le préconise Francis Hallé. Il en va de l'équilibre écologique de notre planète et de notre propre survie.

    Découvrir les forêts du monde dans tous leurs aspects et dans toute leur diversité, tel est le propos de ce beau livre, où se côtoient des arbres, des lianes, des animaux petits et grands, des fleurs, des fougères, des mousses..., tout ce qui fait la vie sauvage des forêts.

    Comment fonctionne une forêt, du sol à la canopée ? Quel est l'intérêt du bois mort ? Qu'est-ce qu'une forêt primaire ? Quels sont les différents types de forêts ? Les liens entre les forêts et les climats ? Ces questions et bien d'autres trouvent réponse sous la plume éclairante de Annik Schnitzler, spécialiste de l'écologie forestière et adepte du réensauvagement. Magnifiquement illustré par les images de l'agence Biosphoto, Forêts sauvages nous offre autant à apprendre qu'à s'émerveiller et à rêver.

  • Catastrophe, soeur Marie-Thérèse a le sida ! Il faut dire qu'avec la vie de dépravée qu'elle mène, ça lui pendait au nez. À moins que ce ne soit une histoire de sang contaminé et la faute de Jésus, le jardinier portugais du couvent. C'est vrai, après tout, c'est le sien qu'on boit à la messe tous les jours ! Et en plus il donne mal au crâne.

  • Mourir pour ses convictions.

    Rome, 64 après Jésus Christ. Un incendie ravage la cité antique. Et tandis que les flammes se reflètent dans ses prunelles, Néron, l'empereur sanguinaire, sur les hauteurs de son palais, joue de la harpe. Si la légende tragique n'a jamais été véridiquement accréditée, on sait avec certitude en revanche qu'il utilisa ce drame pour lancer une véritable chasse aux Chrétiens. Des centaines d'entre eux sont arrêtés, torturés, massacrés. Parmi les suppliciés, le plus célèbre des apôtres du Christ. Celui qui deviendra le symbole de l'Eglise et que Jésus avait désigné comme le Roc sur lequel il la bâtirait : Pierre.

    Cette histoire est celle de son agonie dans le cirque de Néron. Ces heures douloureuses qui précèdent sa mort et durant lesquelles il se remémore cette vie incroyable au côté de ce Messie qu'il a tant aimé malgré le doute qui le rongeait en permanence et l'a poussé à le renier par trois fois. Saint Pierre et Néron : deux figures à jamais associées dans le tumulte de ce premier siècle de l'ère chrétienne.

empty