Thomas Merton

  • Journal

    Thomas Merton

    • Bayard
    • 5 Mai 2021

    Thomas Merton est l'une de ces figures spirituelles majeures du XXe siècle. Moine cistercien américain, mort en 1968, il incarne selon le pape François dans un récent discours ce qu'est le rêve américain. La richesse de son cheminement spirituel nous est livrée par son Journal qui est une véritable oeuvre littéraire. La nuit privée d'étoile » livrait son autobiographie avant sa conversion au catholicisme en 1938 ; le présent ouvrage couvre la période d'après et jusqu'à sa mort. Dans ces pages vibrantes, Merton ne cesse d'accorder sa vocation monastique et celle d'écrivain. Ce livre décrit les étapes d'un itinéraire spirituel très riche : durant les années passées à Gethsémani, Merton découvre toute sa liberté intérieure puis, peu à peu, il aspire à une vie plus érémitique dans un lieu retiré de l'abbaye. Sa culture littéraire et spirituelle nourrit ses réflexions quotidiennes et elle ne cesse de s'élargir, le faisant passer de la lecture des mystiques occidentaux à celle des traditions religieuses orientales. Mais le sentiment aigu du monde où il vit ne le quitte jamais : son engagement pour la paix et contre l'arme atomique, et plus largement son analyse de la vie américaine témoignent de sa lucidité. Une traduction dirigée par Bernard Durel, dominicain spécialiste de l'oeuvre de Thomas Merton avec un très riche appareil critique.

  • Voici enfin la réédition très attendue des aphorismes de Pères du désert, ces ermites chrétiens qui, au IVe siècle de l'ère chrétienne, abandonnèrent le monde païen pour aller vivre dans les déserts d'Égypte, de Palestine, d'Arabie et de Perse, et furent plus souvent admirés que réellement connus.
    Thomas Merton, le célèbre trappiste auteur de La Nuit privée d'étoiles et de La Paix monastique, n'a pas tendu dans cette anthologie à l'exhaustivité ni à l'érudition critique, préférant la fidélité à l'esprit qui guidait il y a plus de mille ans la composition de ces recueils : offrir aux amis et aux proches un exposé libre et familier d'histoires édifiantes, et d'aphorismes profonds, sans système ni dessein précis, afin que chacun puisse, au détour d'une pensée anonyme venue des terres arides, pousser les racines de son âme jusqu'aux sources souterraines.

  • De nationalité franco-américaine, né en 1915 dans les Pyrénées-Orientales, Thomas Merton a influencé toute la génération d'après-guerre aux États-Unis par ses écrits spirituels et ses prises de position humanistes. Il demeure en particulier le grand précurseur du dialogue interreligieux avec l'Orient. Dans La Nuit privée d'étoiles, « Confessions » d'un Augustin moderne et livre culte depuis un demi-siècle, il nous fait partager son parcours spirituel : depuis sa jeunesse effervescente entre boîtes de jazz et militantisme politique et qui s'achève en « descente aux enfers », jusqu'à sa prise de robe dans un monastère trappiste du Kentucky.
    La Paix monastique est une réflexion profonde sur l'actualité de la parole de Jérémie : « Ils ont crié ''Paix, paix'', et il n'y a pas de paix. » Au-delà de la vie monacale, il nous invite à découvrir la part d'éternité dans l'« hommenouveau », et nous montre que « vivre avec les pauvres de son temps » est le seul chemin vers la paix véritable.


    Ajouter au panier
    En stock
  • Composé de libres considérations sur la nature, l'esprit, les moyens et les buts de la contemplation, la solitude, la connaissance de soi, la foi, la sagesse, etc., ce livre est une tentative moderne pour dire ce qu'est la prière contemplative et ce qu'elle n'est pas, à savoir, tout d'abord, une recette pour évacuer ses problèmes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La question que Thomas Merton pose ici est celle de l'identité spirituelle de l'homme.
    Il le fait à partir de la tradition chrétienne qui est la sienne. Comment pouvons-nous reprendre possession de notre être véritable ? Pour savoir qui nous sommes réellement, nous devons prendre conscience de ce qu'il y a d'imposture et d'aliénation dans celui que nous croyons être. Celui qui ne se reconnaît que dans ce qui en lui est reconnu par les autres ne peut atteindre en lui-même la véritable personne qui est appelée par Dieu et créée à son image.
    Il s'agit de découvrir notre vrai Moi dans le Christ. Tel est pour Thomas Merton le secret du désespoir et de la solitude de l'homme : cette crainte de devenir celui qu'il est, et qui ne se trouve que dans l'abandon de son Moi, à travers l'amour du prochain.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Saint Bernard de Clairvaux

    Thomas Merton

    • Salvator
    • 25 Septembre 2014

    Ce livre présente d'une part un portrait original du réformateur de l'ordre cistercien doublé d'une méditation magistrale sur la sainteté et d'autre part il offre le bonheur de retrouver le style et les mots de Thomas Merton qui enchantèrent les jeunes générations spirituelles des années soixante.

  • Zen tao et nirvana

    Thomas Merton

    • Omnia
    • 18 Juin 2015

    Moine trappiste, cet américain est un des rares chrétiens à avoir compris la métaphysique orientale et notamment le bouddhisme et le taoïsme.

  • Des textes inédits de Thomas Merton

  • Travaillé et retravaillé pendant plus de vingt ans, l'ouvrage « L'Expérience intérieure », de Thomas Merton, jusqu'ici inédit, aborde la question de la contemplation à partir du vécu de son auteur. Pour autant, la dimension autobiographique est seconde, et ses « notes sur la contemplation » sont expressément destinées à un lectorat non pas de contemplatifs confirmés, mais de débutants, ou même de prédébutants qui aspirent à découvrir cette aventure. Après une mise en garde insistante quant aux pièges et aux dangers de l'entreprise, Merton en examine les voies et les formes principales, essentiellement en Occident, et en appelle au témoignage de plusieurs grands mystiques. Psychologie, voire psychanalyse, histoire religieuse, tradition occidentale mais aussi orientale, sont invoquées à l'appui de cette idée maîtresse : la contemplation est un chemin exigeant, mais sûr, où l'on doit s'engager, et non pas un objet à mériter, acquérir, ou conquérir ; on y avance à son insu, au fur et à mesure que, rompant avec les velléités, le volontarisme, ou les fantasmes narcissiques et contemplatifs de l'homme « extérieur », on apprend à se tenir à l'écoute du Tout Autre et, par là même, de l'autre.

  • Après une jeunesse mouvementée et une conversion fulgurante dont il témoigna dans La Nuit privée d'étoiles, Thomas Merton se mit en quête de l'unique nécessaire à la Trappe de Gethsemani, alliant toujours l'expérience de la contemplation et l'engagement actif dans les luttes de son temps. Son approche mystique du silence, enracinée dans la grande tradition monastique chrétienne, le porta naturellement à ouvrir le dialogue avec les moines bouddhistes. Cette rencontre sur les chemins de la profondeur, dont témoigne Mystique et Zen, explique pourquoi l'écrivain américain fait aujourd'hui figure de grand précurseur du dialogue spirituel entre l'Orient et l'Occident. Lors d'un séjour en Inde en 1968, Thomas Merton fit la connaissance de nombreux lamas tibétains et du Dalaï-Lama en personne, qui dit toujours de lui : " Lorsque je pense ou ressens quelque chose de chrétien, son image, son visage se présentent immédiatement à moi ". Le Journal d'Asie relate cet ultime voyage et la première rencontre interreligieuse monastique à Bangkok - où le moine trappiste décédera accidentellement.

  • Thomas Merton (1915-1968), moine trappiste (ordre cistercien réformé), prêtre, poète, écrivain: comment saisir l'unité d'une oeuvre composée d'une quarantaine de livres?
    Quel aspect privilégier? C'est peut-être l'assomption de la culture dans un regard contemplatif qui caractérise le mieux la pensée de Thomas Merton. Tout voir dans la source d'où jaillit toute véritable inspiration, y ramener ce qui s'en éloigne dans les oeuvres des hommes comme dans leur vie, mettre en lumière ce qui l'ignore.
    Thomas Merton porte un regard unifié sur les choses, parce que centré sur le mystère du Christ, contemplé dans le silence de la prière personnelle et dans le retour des fêtes liturgiques. Le temps des fêtes procède directement de cette double contemplation. Ecrit en 1965, trois ans avant sa mort accidentelle à Bangkok, à l'occasion d'un colloque sur le monachisme, Le temps des fêtes a une double intention: d'abord, dans une première partie, recevoir et expliquer les textes sur la liturgie promulgués par Vatican II. Thomas Merton porte sur eux le regard du contemplatif, et y trouve l'écho de son aspiration à une vie totalement unifiée dans la contemplation du mystère du Christ. Un éclairage particulièrement précieux aujourd'hui, pour recevoir l'enseignement du concile. Ensuite, Thomas Merton suit le cours de l'année liturgique en proposant une intériorisation des fêtes et mystères célébrés. Sans cette intérioriorisation, la participation active demandée par le renouveau liturgique demeurera de l'activisme. L'actualisation du patrimoine liturgique doit aller de pair avec un ressourcement spirituel.
    C'est à cette tâche, toujours à faire, qu'invite ce livre, actuel parce qu'enraciné dans l'essentiel.

  • Thomas Merton, peu de temps avant sa mort, met noir sur blanc, sans académisme aucun, ce qui lui paraît essentiel dans la vie de prière. Il parle d'expérience et se veut pédagogue plus que théoricien. Il pourchasse les faux dilemmes : liberté ou discipline, culture ou simplicité, action ou recueillement. Tout est vrai et possible en même temps si l'on attache son coeur au véritable trésor. Homme du XXe siècle, Thomas Merton analyse l'angoisse, l'ennui et la solitude des enfants de l'ère technique. Pour avoir traversé lui-même ces passages à vide ", il n'en est que mieux autorisé à proposer la prière comme une porte ouverte sur l'espérance.

empty