Michel Polacco

  • « Pendant quatorze ans, en la compagnie amicale de Michel Polacco, j'ai tenté de décrire notre monde à la manière des peintres pointillistes.
    Voici en leur entier ces chroniques du dimanche.
    D'un point de vue oblique, souvent inattendu, elles cherchent à passer partout, des sciences et des techniques aux usages familiers, du droit aux religions, des beaux-arts aux sports, et ainsi de suite. J'aurais dû intituler l'ensemble : « Passe-partout » !
    Ainsi visité notre monde apparaît somptueusement nouveau. Or, la nouveauté engendre la joie, comme font l'aurore ou la naissance.
    En leur temps et par leur style, ces chroniques plurent aux auditeurs, nous en eûmes mille témoignages ; reste à souhaiter aux lecteurs une même joie. » Michel Serres
    />

  • La défense de la langue française provoque toujours chez Michel Serres une montée d'émotion ! Devant l'invasion de l'anglais, il s'indigne : « Aujourd'hui, dans les villes de France, il y a plus de mots anglais que de mots allemands pendant l'Occupation ! » Et pour nous convaincre de la beauté de notre langue, il nous fait goûter aux subtilités et aux délices de cette langue... vivante !
    Et qui évolue : plus de 35 000 mots nouveaux dans la prochaine édition du Dictionnaire !
    Cela faisait longtemps - depuis Du Bellay ? - que n'était parue une si jolie Défense et illustration de la langue française !

  • Quatrième tome des Petites chroniques du dimanche soir, dont le premier tome courait de septembre 2004 au tout début février 2006, le deuxième de février 2006 à mars 2007 et le troisième de septembre 2007 à décembre 2008.
    Janvier 2009 - juin 2010 : 18 mois de chroniques hebdomadaires pour adopter un regard différent sur l'actualité, pour reconnecter les événements de notre monde à leur sens profond.
    Ce regard détonnant, plein d'intelligence et d'humanité, Michel Serres, en devisant avec Michel Polacco, le porte à nouveau sur des sujets brûlants comme la rigueur, les partis politiques, les kamikazes ou le culte de la performance, ou plus intemporels, comme les âges de la vie, l'humour, le bon sens, l'amour. Au fil de chaque chronique, conjuguant le recul nécessaire à l'analyse au refus de toute pensée unique, il rend à l'actualité sa portée véritable.

  • Sixième tome des Petites chroniques du dimanche.
    Janvier 2012 - mars 2013 : 15 mois de chroniques hebdomadaires pour adopter un regard différent sur l'actualité, pour reconnecter les événements de notre monde à leur sens profond.
    Ce regard détonnant, plein d'intelligence et d'humanité, Michel Serres, en devisant avec Michel Polacco, le porte à nouveau sur des sujets brûlants comme les impôts, le pluralisme, les civilisations, le scandale, ou plus intemporels, comme les couleurs, la politesse, le vin, les miracles. Au fil de chaque chronique, conjuguant le recul nécessaire à l'analyse au refus de toute pensée unique, il rend à l'actualité sa portée véritable.

  • Cinquième tome des Petites chroniques du dimanche Juillet 2010 - décembre 2011 : 18 mois de chroniques hebdomadaires pour adopter un regard différent sur l'actualité, pour reconnecter les événements de notre monde à leur sens profond.
    Ce regard détonnant, plein d'intelligence et d'humanité, Michel Serres, en devisant avec Michel Polacco, le porte à nouveau sur des sujets brûlants comme la corruption, l'obésité, le sport-spectacle, l'étranger, ou plus intemporels, comme la voix, le vent, les jouets, la Lune. Au fil de chaque chronique, conjuguant le recul nécessaire à l'analyse au refus de toute pensée unique, il rend à l'actualité sa portée véritable.

empty